OEufs conta­mi­nés néer­lan­dais : l’af­faire prend de l’am­pleur

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/monde -

Les su­per­mar­chés al­le­mands (de Lidl au géant Rewe) et néer­lan­dais re­ti­raient en masse les oeufs de leurs rayons, hier, alors que les pertes s’éle­vaient dé­jà à « plu­sieurs mil­lions d’eu­ros » se­lon le syn­di­cat néer­lan­dais des éle­veurs de vo­lailles, tou­chés par l’af­faire des oeufs conta­mi­nés. A l’ori­gine de l’af­faire, des éle­veurs de vo­lailles aux Pays-Bas ont fait ap­pel à Chick­friend, une so­cié­té spé­cia­li­sée pour éra­di­quer la pro­li­fé­ra­tion du pou rouge, un pa­ra­site très né­faste pour les poules. Cette en­tre­prise au­rait em­ployé du fi­pro­nil, mo­lé­cule cou­ram­ment uti­li­sée dans les pro­duits vé­té­ri­naires contre les puces, les aca­riens et les tiques, mais in­ter­dite dans le trai­te­ment des ani­maux des­ti­nés à la chaîne ali­men­taire, tels que les poules. Elle est ju­gée dan­ge­reuse pour les reins, le foie et la thy­roïde chez l’homme par l’OMS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.