« Je vais de­voir faire ma place »

Ch­ris­tine Ar­ron re­joint France Té­lé­vi­sions comme consul­tante pour les Mon­diaux d’athlétisme

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente - PROPOS RECUEILLIS PAR EMMANUELLE LITAUD

À 43 ans, Ch­ris­tine Ar­ron par­ti­ci­pe­ra aux Championnats du monde d’athlétisme… en tant que consul­tante. L’exs­prin­teuse, qui dé­tient tou­jours le re­cord d’Eu­rope du 100 m, fe­ra ses pre­miers pas sur France Té­lé­vi­sions. Un rôle qu’elle prend à coeur, comme elle nous l’ex­plique. Com­ment est ve­nue cette pro­po­si­tion ? J’ai ren­con­tré le di­rec­teur des sports de France Té­lé­vi­sions il y a quelques mois lors de ma ve­nue sur le pla­teau de Stade 2, c’était à l’état de pro­jet. On me l’a confir­mé la se­maine der­nière. J’ai dé­jà été consul­tante pour des mee­tings sur Orange Sport, mais je n’ai ja­mais com­men­té un cham­pion­nat sur une chaîne pu­blique. Je me suis dit que c’était une bonne idée, ce­la me plai­sait qu’il y ait une pré­sence et une ex­per­tise fé­mi­nines. Con­nais­sez­vous le reste de l’équipe ? Bien sûr, parce que je suis sou­vent pas­sée sur le pla­teau quand j’étais en ac­ti­vi­té ou bles­sée. Patrick Mon­tel m’a sui­vie toute ma car­rière et j’ai fait quelques com­pé­ti­tions avec Sté­phane Dia­ga­na, on s’est sou­vent croisés. La dif­fé­rence, c’est que cette fois je vais être leur col­lègue ! J’ar­rive dans une équipe dé­jà consti­tuée, je vais de­voir faire ma place. Com­ment vous pré­pa­rez­vous ? Je conti­nue de re­gar­der les mee­tings et je croise quelques ath­lètes quand je vais à l’In­sep. Je les suis sur les ré­seaux so­ciaux. Il y a un grand re­nou­vel­le­ment de gé­né­ra­tion chez les ath­lètes fran­çais et in­ter­na­tio­naux avec plein de nou­velles têtes que je ne connais pas. Il faut donc que je me pré­pare. C’est une pre­mière ex­pé­rience pour moi. Ça ne se­ra peut­être pas par­fait, mais je suis aus­si là pour ap­prendre. Quelle est votre vie de­puis l’ar­rêt de votre car­rière, en 2012 ? En fait, j’ai vrai­ment ar­rê­té l’athlétisme en 2015. J’ai eu ma fille en 2013 et je vou­lais re­le­ver le dé­fi de re­ve­nir à la com­pé­ti­tion après 40 ans et deux en­fants. Mais un pro­blème à la hanche et une dou­leur à l’is­chio m’em­pê­chaient de pas­ser un cer­tain cap de vi­tesse. Il m’a fal­lu du temps pour ac­cep­ter l’ar­rêt de l’athlétisme. J’ai fi­na­le­ment mon­té Fu­turCor­po, une so­cié­té de coa­ching en en­tre­prise et en pri­vé. Je m’in­té­resse aus­si à la gym­nas­tique pré et post­na­tale pour les spor­tives de haut ni­veau.

Ch­ris­tine Ar­ron : « Il y a un grand re­nou­vel­le­ment de gé­né­ra­tion chez les ath­lètes ». © Ju­lien Scus­sel

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.