Fuite de gaz en­flam­mée et frayeur à Tou­lon

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - SO. B.

Un in­cen­die n’est ja­mais ba­nal. Triste confir­ma­tion, hier ma­tin, dans le quar­tier Sainte-Musse de Tou­lon. Quand une voi­ture s’est en­flam­mée, la chance a vou­lu que des gar­diens de Tou­lon Ha­bi­tat Mé­di­ter­ra­née (THM) aient tout de suite re­mar­qué la fu­mée. Ils ont eu le ré­flexe de don­ner l’alerte. Il était peut-être 8 h 15, mais le plus im­pres­sion­nant res­tait à ve­nir. Af­fo­le­ment gé­né­ral, les en­fants sont sor­tis des lits. « Ma fille était pieds nus, en cu­lotte», ra­conte une ha­bi­tante, en­core se­couée. « Bien sûr qu’on a eu peur, je suis par­ti sans rien, ni té­lé­phone, ni clés, en lais­sant la porte ou­verte», dit un peu plus loin un père de fa­mille. « Heu­reu­se­ment que la po­lice était là. »

Des flammes de douze mètres

Le long du bâ­ti­ment Les Ge­nêts, l’in­cen­die a fait fondre un cof­fret de gaz et bien­tôt, c’est un tuyau de 5 bars qui a cé­dé. Fuite de gaz aus­si­tôt en­flam­mée : une tor­chère d’une dou­zaine de mètres. «La prin­ci­pale contrainte, est de trai­ter la fuite de gaz, pour ne sur­tout pas avoir une fuite de gaz non en­flam­mée, ce qui est très dan­ge­reux», dé­taille le ca­pi­taine Laurent Fleu­ry, com­man­dant des opé­ra­tions de se­cours. Le temps que le gaz soit cou­pé par GRDF, les pom­piers ont eu la mis­sion dé­li­cate d’évi­ter la pro­pa­ga­tion des flammes, sans éteindre le foyer prin­ci­pal. Une de­mi-dou­zaine de vé­hi­cules étaient dé­ployés, dont une grande échelle, pour un to­tal de qua­rante-huit sol­dats du feu. Le gaz a été cou­pé, le feu éteint. Hier, la prio­ri­té était la ré­pa­ra­tion, avant de re­mettre pro­gres­si­ve­ment le ré­seau sous gaz, pour 187 abon­nés. L’ori­gine du feu de voi­ture ne fait guère de doute. « A prio­ri cri­mi­nel », qua­li­fie un po­li­cier proche de l’en­quête. En fin de ma­ti­née, le pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té a été le­vé. Deux fa­milles de­vaient être re­lo­gées par la mai­rie, tan­dis que les autres ha­bi­tants re­ga­gnaient leurs lo­ge­ments. Les dé­gâts sont ma­té­riels, sur toute la fa­çade (cinq étages). Un lo­cal de THM a été com­plè­te­ment dé­truit.

(Pho­tos DR et So. B.)

Le feu de voi­ture a lar­ge­ment dé­gé­né­ré, avec une fuite de gaz qui s’est em­bra­sée. In­ter­ven­tion com­plexe pour les pom­piers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.