Ve­ne­zue­la : ou­ver­ture de l’As­sem­blée cons­ti­tuante

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

La

séance inau­gu­rale de la contro­ver­sée As­sem­blée cons­ti­tuante a eu lieu, hier, au Vé­né­zue­la en pré­sence de quelque 545 membres, mal­gré les cri­tiques in­ter­na­tio­nales et le re­jet de l’op­po­si­tion qui ma­ni­fes­tait si­mul­ta­né­ment, lais­sant craindre de nou­velles vio­lences. « Nous inau­gu­rons l’As­sem­blée na­tio­nale cons­ti­tuante du peuple vé­né­zué­lien re­belle », a dé­cla­ré, en dé­but de séance, le doyen des consti­tuants, Fer­nan­do Soto, de­vant ses col­lègues élus. Un prêtre a en­suite bé­ni l’as­sis­tance, après un bref ser­mon. L’ex-cheffe de la di­plo­ma­tie vé­né­zué­lienne Del­cy Ro­dri­guez, sur­nom­mée « la ti­gresse » par le pré­sident Ni­co­las Ma­du­ro pour sa dé­fense pas­sion­née de la « ré­vo­lu­tion bo­li­va­rienne », a été élue pré­si­dente de la Cons­ti­tuante vou­lue par le chef de l’Etat, pour­tant absent. Ni­co­las Ma­du­ro de­vait nor­ma­le­ment as­sis­ter à leur pres­ta­tion de ser­ment. « Je pro­mets de dé­fendre la pa­trie de toute agres­sion ou me­nace », a dé­cla­ré cette avo­cate de 48 ans, un dra­peau vé­né­zué­lien et un exem­plaire de la Cons­ti­tu­tion à la main.

Le Va­ti­can op­po­sé

Pen­dant ce temps, les par­ti­sans de M. Ma­du­ro étaient réu­nis à l’ex­té­rieur, cas­quettes rouges sur la tête et agi­tant des dra­peaux vé­né­zué­liens. L’op­po­si­tion mar­chait éga­le­ment hier et en­ten­dait re­joindre le Par­le­ment. La nou­velle As­sem­blée cons­ti­tuante au­ra pour mis­sion de ré­écrire la Cons­ti­tu­tion du Ve­ne­zue­la de 1999, pro­mul­guée par Hu­go Cha­vez, pré­sident de 1999 à 2013. De son cô­té, le Va­ti­can a es­ti­mé, hier, que l’inau­gu­ra­tion de la Cons­ti­tuante de­vait être « évi­tée ou sus­pen­due » pour fa­vo­ri­ser « la ré­con­ci­lia­tion et la paix », tout en in­vi­tant « les forces de sé­cu­ri­té à s’abs­te­nir de l’usage ex­ces­sif et dis­pro­por­tion­né de la force ». A Ge­nève, un groupe de cinq ex­perts de l’Onu a ap­pe­lé, hier, le gou­ver­ne­ment vé­né­zué­lien à mettre un terme aux dé­ten­tions sys­té­ma­tiques de ma­ni­fes­tants et à ces­ser de tra­duire les ci­vils de­vant des tri­bu­naux mi­li­taires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.