À  HEURES À SAINT-ÉTIENNE Mar­cel, une nou­velle vie Le Na­po­li en ré­sis­tance !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - VINCENT MENICHINI

Pour que l’his­toire soit en­core plus belle, il fal­lait que ça tombe sur un « ga­min » du centre de for­ma­tion. À 20 ans, Vincent Mar­cel, né à Basse-Terre (Gua­de­loupe), a qua­li­fié Nice pour le bar­rage de la Ligue des cham­pions, de­ve­nant du même coup la nou­velle co­que­luche du pu­blic. « Pour le club et le centre, c’est su­perbe, pose Alain Wa­the­let, le di­rec­teur de la for­ma­tion. Ça prouve qu’on a un vi­vier, qu’on avance. On est fier car on l’a vu éclore, comme Vincent (Ko­ziel­lo), Yoan (Car­di­nale) et Ma­lang (Sarr) qui ont joué contre l’Ajax. »

« Il faut par­fois le se­couer »

À la sor­tie du ves­tiaire de l’Are­na, Mar­cel, en­core sur son nuage, avait du mal à trou­ver les mots pour ex­pli­quer l’émo­tion qui a sui­vi son but. « J’avais en­vie de cou­rir par­tout, mais il ne fal­lait pas, s’est-il amu­sé. En plus, je marque du droit, c’est ma­gni­fique. » « Ce but, ça va lui faire un bien fou, pense Wa­the­let. Il est au dé­part de l’ac­tion. C’est lui qui dé­clenche tout. Sur le coup, on voit toutes ses qua­li­tés : per­cus­sion, vi­tesse, tech­nique.» À l’ori­gine de son ar­ri­vée au Havre à 12 ans, Franck Sale, di­rec­teur du re­cru­te­ment chez les jeunes au Gym de 2012 à juin der­nier, garde un oeil at­ten­tif sur l’évo­lu­tion de son pro­té­gé. « Quand on a eu la pos­si­bi­li­té de le ré­cu­pé­rer à Nice (en 2015) ,ona sau­té sur l’oc­ca­sion, se sou­vient-il. Il a un énorme po­ten­tiel, mais il doit en prendre conscience. Le risque avec lui, c’est qu’il se re­pose sur ses ac­quis et qu’il s’en­dort. » « C’est un su­per ga­min, qui ne nous a ja­mais po­sés le moindre pro­blème au centre, mais il faut par­fois le se­couer », ap­puie Wa­the­let. C’est lors d’un au­dit, en marge de la si­gna­ture de son contrat de trois ans, que Lu­cien Favre est tom­bé sous le charme du Car­los Val­de­ram­ma ni­çois. «Ila­re­gar­dé les vi­déos de matchs Nice a hé­ri­té d’un ti­rage au sort com­pli­qué avec Naples en bar­rages de la Ligue des cham­pions (al­ler le  ou  août à Naples, re­tour le  ou  août à Nice). Le Na­po­li, de Se­rie A, a at­teint les de fi­nale de la der­nière édi­tion. Les Ai­glons n’ont en­core ja­mais ren­con­tré la for­ma­tion ita­lienne en com­pé­ti­tion. En cas de suc­cès, le club clas­sé de Ligue  la sai­son der­nière se­ra le troi­sième re­pré­sen­tant fran­çais, avec Mo­na­co et le Pa­ris SG di­rec­te­ment qua­li­fiés, en phase de poules. En cas de dé­faite, il se­ra re­ver­sé en Ligue Eu­ro­pa.

de jeunes et a vou­lu ré­cu­pé­rer im­mé­dia­te­ment Ma­lang (Sarr) et Vincent (Mar­cel) », souffle-t-on au club. Pour le « fils de Dante », comme le pré­sente Car­di­nale, tout s’ac­cé­lère avec une pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion contre Rennes il y a un an, puis des ap­pa­ri­tions en Ligue Eu­ro­pa. « C’est un gar­çon en de­ve­nir, qui doit pré­tendre à une place de ti­tu­laire d’ici quelques mois », pense Wa­the­let. Alors qu’un prêt a un temps été en­vi­sa­gé, son but à Am­ster­dam a sans doute chan­gé

le cours de sa sai­son et clô­tu­ré le dé­bat au­tour de son ave­nir. Ce soir, à SaintE­tienne, Mar­cel de­vrait être ti­tu­laire, ar­mé d’une confiance nou­velle. À lui d’en pro­fi­ter… St-Étienne : Ruf­fier - Mben­gué, Per­rin, Théo­phile-Ca­the­rine, Pierre-Ga­briel - Sel­naes, Tan­nane, Ro­cha, Da­bo, Ha­mou­ma - Dio­ny. Nice : Car­di­nale - Jal­let, Dante, Le Mar­chand, Sarr - Ko­ziel­lo,Wal­ter - Lees-Me­lou, Eys­se­ric, Mar­cel - Plea.

(Pho­to Sé­bas­tien Botella)

À l’al­ler, comme au re­tour face à l’Ajax, Vincent Mar­cel a ap­por­té de la per­cus­sion au jeu ni­çois. Il de­vrait être ti­tu­laire ce soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.