La cha­leur en cause

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

Ene­dis a in­di­qué hier en fin de ma­ti­née avoir ré­ta­bli l’élec­tri­ci­té sur l’en­semble du ré­seau hyé­rois, tout en pré­ci­sant que la si­tua­tion res­tait « fra­gi­li­sée ». Au dé­but de la panne, l’en­tre­prise in­dique qu’en­vi­ron   clients étaient cou­pés. Sa­me­di ma­tin, ils étaient en­core   et Ene­dis pro­met­tait un ré­ta­blis­se­ment com­plet avant  h. « Les fortes cha­leurs cu­mu­lées sur plu­sieurs jours et même la nuit font mon­ter la tem­pé­ra­ture des sols de plu­sieurs de­grés ce qui met les ré­seaux sou­ter­rains en forte contrainte, a in­di­qué Ene­dis. L’ac­cu­mu­la­tion des pics de cha­leur est un élé­ment ac­cé­lé­rant le risque de dé­faillances de cer­tains élé­ments sou­ter­rains du ré­seau moyenne ten­sion. » L’en­tre­prise a in­di­qué éga­le­ment avoir mo­bi­li­sé ses équipes et des en­tre­prises par­te­naires en ren­fort pour ré­pa­rer au plus vite, tout en pré­ci­sant que les in­ter­ven­tions sur les pannes sou­ter­raines sont plus longues et que la si­tua­tion, à cause de la cha­leur, reste « in­stable ». « On ré­pare d’un cô­té, et ça lâche de l’autre. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.