Li­don sur le toit du monde

Soi­rée ex­plo­sive. Soi­rée à émo­tions aus­si avec la vic­toire (trop) ex­press de Tony, le suc­cès en­cou­ra­geant de Ka­la­sh­ni­koff, un Sus­per­re­gui royal et un Li­don flam­boyant. En garde...

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - GÉ­RARD CRESTEIL

Une fois de plus. La cin­quième pour être exact. La Ci­ta­delle de Saint-Tro­pez a mé­ri­té son titre de ca­pi­tale mon­diale du « pieds poings » tant, dans une salle à ciel ou­vert, quelque 1 700 per­sonnes ont pas­sé une soi­rée de fo­lie. Le com­bat dit ve­dette, entre l’en­fant du pays, Greg Tony, et le co­los­sal Bob Sapp, n’a pas rem­pli toutes ses pro­messes puisque ne du­rant qu’à peine deux mi­nutes. Juste le temps qu’il a fal­lu au boxeur de Dra­gui­gnan pour fou­droyer l’an­cien foot­bal­leur amé­ri­cain et re­fer­mer à ja­mais le grand livre de sa car­rière de­vant un pu­blic aus­si sur­pris que dé­çu.

Au som­met de son art

Fort heu­reu­se­ment, il vi­bra ma­gni­fi­que­ment. No­tam­ment lors du cham­pion­nat du monde des moins de 75 kg entre le te­nant, le tri­co­lore Yo­han Li­don, et l’Al­le­mand Flo­rian Kro­ger. Dé­ter­mi­né, un soup­çon ten­du, ce­lui que l’on sur­nomme « le bû­che­ron» ne lais­sa pas le loi­sir à son chal­len­ger de se mettre en jambes. Pire. Il mi­trailla sa cuisse gauche de low kicks pré­cis et puis­sants. Contraint de re­cu­ler, Kro­ger se conten­ta de dé­li­vrer des di­rects. Dans la deuxième re­prise, le scé­na­rio ne va­ria pas. Au point que le chal­len­ger dut se ré­soudre à po­ser un ge­nou à terre l’es­pace de huit se­condes. Le temps de se re­prendre et de ten­ter le tout pour le tout dans le round sui­vant. Dur au mal, plus mo­bile, il mou­cha Yo­han à deux re­prises en lui dé­co­chant de su­perbes axe kicks au vi­sage. Ap­pli­qué et concen­tré, le cham­pion frei­na alors les ar­deurs de son ad­ver­saire d’une su­perbe gauche. Ce der­nier, émous­sé, la cuisse gon­flée et meur­trie, cé­da dans l’avant-der­nière re­prise à la ré­cep­tion d’un high kick pleine tête. Il chu­ta lour­de­ment au centre du ring pour plus que le compte. À 34 ans, Yo­han dé­montre qu’il n’a rien per­du ni de son coup d’oeil, ni de sa frappe. « Mer­ci à vous pu­blic! Je vois que je me bo­ni­fie et si les or­ga­ni­sa­teurs le veulent, je re­vien­drai l’an pro­chain! »

Bob Sam im­pres­sionne

En le­ver de ri­deau, dans l’unique af­fron­te­ment de muay thaï, l’Ou­gan­dais Sse­ma­ta s’im­po­sa aux points et de fa­çon convain­cante face au Russe Ku­ravs­koi, dé­pas­sé tech­ni­que­ment. Ce qui ne fut pas le cas de son com­pa­triote Mi­khail Cha­lykh, qui signe un 19e suc­cès en 21 com­bats. De fort belle ma­nière et aux dé­pens d’un Fi­lip Ver­lin­den long­temps consi­dé­ré comme un des meilleurs de sa ca­té­go­rie des moins de 96 kg. En re­vanche, le Fran­çais Sté­phane Sus­per­re­gui confirme bien son sta­tut de cham­pion in­ter­na­tio­nal en do­mi­nant co­pieu­se­ment, à l’ex­cep­tion de la 3e re­prise, Da­nyo Ilun­ga. Mo­bile, pré­cis no­tam­ment en an­glaise, le Basque ne lais­sa pas le moindre ré­pit à son ri­val. En l’em­por­tant lar­ge­ment, il prend sa re­vanche. En ef­fet, en mars 2013 dans le cadre du Glo­ry de Londres, Ilun­ga lui avait in­fli­gé un K-O (2e re­prise). En­fin, Mal­lau­ry Ka­la­sh­ni­koff a été à la hau­teur (lire ci-contre) et le so­lide Da­niel Sam (34 ans, 1,97 m et 126 kg), ré­cent vain­queur d’un cer­tain Quar­te­ron, dis­po­sa de la tête et des poings de l’im­mense Slo­vaque To­mas Moz­ny (2,02 m), son ca­det de neuf ans, qui fut comp­té dans le deuxième round sur un coup au foie. Nuages de fu­mée, mu­sique to­ni­truante, un ring noir de monde, des or­ga­ni­sa­teurs sou­riants, Oli­vier Mul­ler et Vincent Pe­lat, un Greg Tony ivre de bon­heur, la Fight Night a re­fer­mé ses poings. Vi­ve­ment la Fight nu­mé­ro six!

(Pho­tos Jean-Marc Re­bour et Luc Bou­tria)

Yo­han Li­don a été im­pres­sion­nant de maî­trise et de sens tac­tique lors de cette soi­rée ex­plo­sive, où le feu et les stars n’étaient pas que sur le ring.

Greg Tony (à droite) n’a eu be­soin que de deux mi­nutes pour ter­ras­ser Bob Sapp.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.