Les réactions

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’info Du Jour -

Marc-Etienne Lan­sade, maire de Cogolin, et Eric Mas­son, pre­mier ad­joint, pré­sents hier à la confé­rence de presse, étaient meur­tris par le

drame. « La Ville de Cogolin est en­deuillée, Pas­cal Bien­ve­nu était l’un de mes amis, il fai­sait par­tie de la bra­vade, une fa­mille très ho­no­ra­ble­ment connue de la Ville, a dé­cla­ré le maire. Tout le monde est sous le choc, c’est un drame pas­sion­nel épou­van­table, qui laisse six or­phe­lins au­jourd’hui. Ce­la fait par­tie des drames que l’on vou­drait ne pas vivre, dans des cir­cons­tances ir­réelles. Toute la Ville pleure ce soir ». Marc-Etienne Lan­sade avait loué pour sa fa­mille la mai­son de Pas­cal Bien­ve­nu, à quelques mètres de là où ce dra­ma­tique double ho­mi­cide s’est pro­duit cette nuit. « Je ne le connais­sais que pro­fes­sion­nel­le­ment, mais j’avais eu de très bons contacts avec Pas­cal Bien­ve­nu. Je l’ai ren­con­tré à plu­sieurs re­prises, c’était un type bien. C’est un drame qui laisse mal­heu­reu­se­ment sans pères plu­sieurs en­fants. Dès de­main (ce lun­di, Ndlr), nous ver­rons ce que la Com­mu­nau­té de com­munes peut faire pour ai­der sa fa­mille », a ré­agi Vincent Mo­risse, pré­sident de la Com­com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.