Le point sur la panne d’élec­tri­ci­té sur­ve­nue à Hyères

La panne a pa­ra­ly­sé plu­sieurs foyers et com­merces tout le week-end. La si­tua­tion n’était pas to­ta­le­ment ré­ta­blie hier ma­tin et cer­tains Hyé­rois res­taient pri­vés d’élec­tri­ci­té

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

Hier ma­tin, le cou­rant n’était tou­jours pas re­ve­nu dans l’en­semble des 5 000 foyers hyé­rois pri­vés d’élec­tri­ci­té de­puis ven­dre­di après-mi­di. À dé­faut du ré­seau, ce sont les usa­gers qui com­men­çaient à être sous ten­sion… Les groupes élec­tro­gènes mis en place à par­tir de 16 heures sa­me­di après­mi­di n’ont en ef­fet pas pu four­nir suf­fi­sam­ment d’élec­tri­ci­té pour l’en­semble des abon­nés.

« Re­tour à la nor­male»

Ene­dis, qui, de­puis le dé­but de l’in­ci­dent, a an­non­cé à plu­sieurs re­prises le re­tour de l’élec­tri­ci­té, a de nou­veau in­di­qué, hier ma­tin «le re­tour à la nor­male». Des foyers res­taient ce­pen­dant tou­jours sans élec­tri­ci­té dans plu­sieurs points de la ville, au Pya­net ou à La Capte no­tam­ment (lire ci-contre). Ene­dis a ex­pli­qué que ces ano­ma­lies d’ali­men­ta­tion sub­sis­tant sur le ré­seau basse ten­sion étaient in­vi­sibles sur les ra­dars de contrôle des tech­ni­ciens. Les équipes d’Ene­dis tra­vaillaient donc hier ma­tin à re­cen­ser et à rac­cor­der ces clients en­core sans élec­tri­ci­té aux dif­fé­rents groupes élec­tro­gènes mis en place sa­me­di, tout en pour­sui­vant, en pa­ral­lèle, des ré­pa­ra­tions sur le ré­seau qui vont du­rer plu­sieurs jours. En mi­lieu d’après-mi­di hier, Ene­dis in­di­quait que l’élec­tri­ci­té avait été ré­ta­blie dans la ma­ti­née pour la qua­si-to­ta­li­té des clients.

Les ex­cuses d’Ene­dis

Quelques in­ci­dents per­sis­taient sur le ré­seau basse ten­sion « prin­ci­pa­le­ment dus à des de­mandes mas­sives et conco­mi­tantes d’élec­tri­ci­té lors du ré­ta­blis­se­ment ». Ces in­ci­dents très ponc­tuels de­vaient être trai­tés d’ici la fin de l’après­mi­di. Cons­ciente du fort désa­gré­ment pour les ha­bi­tants, tou­ristes et com­mer­çants en cette pé­riode es­ti­vale, Ene­dis a pré­sen­té « ses ex­cuses pour cette gêne oc­ca­sion­née du­rant tout le wee­kend ».

C. MARTINAT

(Pho­to V. Le Parc)

Plu­sieurs groupes élec­tro­gènes ont été ins­tal­lés sa­me­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.