Un an après, hom­mage aux vic­times du «Cu­ba libre» à Rouen

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Un an après le drame, les fa­milles des 14 jeunes vic­times de l’in­cen­die du bar Au Cu­ba Libre, à Rouen, ont lais­sé hier libre cours à leur dou­leur, mais aus­si à leur co­lère, au cours d’un hom­mage de­vant l’éta­blis­se­ment, qui a ras­sem­blé en­vi­ron 200 per­sonnes. Re­cueille­ment et émo­tion ont été au ren­dez-vous, avec no­tam­ment un lâ­cher de 14 bal­lons. Mais des pro­pos vi­ru­lents ont aus­si été te­nus par des proches des vic­times, dont le père de l’une d’entre elles qui a qua­li­fié d’« as­sas­sins » les res­pon­sables du bar et de­man­dé

(1) la dé­mis­sion du maire, pré­sent sur les lieux, ac­cu­sé de ne pas avoir fait pro­cé­der plus tôt à des contrôles. 1. L’éta­blis­se­ment en­frei­gnait les règles de sé­cu­ri­té et une pe­tite boîte de nuit non dé­cla­rée avait été ins­tal­lée dans la cave. C’est là que les vic­times ont été prises au piège.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.