Les vau­tours du bois brû­lé

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

Fré­dé­ric-Georges Roux est scan­da­li­sé par cer­tains « vau­tours du bois brû­lé » comme il les ap­pelle, qui « se pré­ci­pitent, alors que les fu­me­rolles ne sont même pas noyées, à la porte des pe­tits pro­prié­taires avec un dis­cours éhon­té de pré­da­teur : “Je vous dé­bar­rasse de vos bois cal­ci­nés et net­toie vos par­celles pour pas un rond” » .Or « le bois, même brû­lé, a une va­leur éner­gé­tique et donc éco­no­mique » rap­pelle-t-il. Il pré­co­nise : « Pre­nez le temps de vous or­ga­ni­ser, avec vos voi­sins, que ce soit en ASL ou en simple or­ga­ni­sa­tion de cir­cons­tance, en pro­fi­tant des conseils de Fran­syl­va() ou du Centre ré­gio­nal de la pro­prié­té fo­res­tière(). Vous se­rez mieux ar­més pour que de­main vos par­celles re­trouvent la vie et la va­leur qu’elles mé­ritent. Ne cé­dez pas aux re­quins même si leur dis­cours s’ap­pa­rente à ce­lui des si­rènes. » 1. www.fran­syl­va-pa­ca.fr/wp/syn­di­cat83 2. ww.cnpf.fr/pa­ca. Tél. 04.94.50.11.51.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.