La cha­pelle Sainte-Croix

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'été -

Son his­toire est liée à celle de l’église pa­rois­siale Saint-Jacques le Ma­jeur. Construite dans les hau­teurs du vil­lage, sur l’em­pla­ce­ment de l’église pri­mi­tive, elle fut dé­mo­lie en 1579 pen­dant les guerres de Re­li­gion. De­meu­rée en ruine pen­dant près de 100 ans, la cha­pelle ac­tuelle fut re­cons­truite en 1681 sur les ruines de l’église. En 1719, elle fut confiée aux soins de la Con­fré­rie des Pé­ni­tents blancs. En 1826, une nou­velle cloche bé­nie fut pla­cée à son som­met. La res­tau­ra­tion de la cha­pelle (murs, fa­çades, toi­ture) s’ache­va en 1867. La plu­part du mo­bi­lier et des dé­co­ra­tions in­té­rieures datent du XIXe siècle. Un grand Ch­rist en croix y est ex­po­sé. De­puis la cha­pelle, la vue est im­pre­nable, et deux tables d’orien­ta­tion ont été ins­tal­lées. À nou­veau res­tau­rée en 1993 par la mu­ni­ci­pa­li­té, la cha­pelle est si­tuée sur une col­line clas­sée « site ins­crit » de­puis 1943.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.