Bon re­tour sur les par­quets

C’est hier ma­tin au pa­lais des sports que les Tou­lon­nais du pré­sident Sas­si Ben Na­ceur ont re­trou­vé le che­min de l’en­traî­ne­ment. Au presque com­plet et dans la bonne hu­meur

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Mais où est pas­sé Lluis Ber­nat Mo­li­na ? En en­trant dans la pe­tite salle du pa­lais des sports, l’en­traî­neur, au style ca­rac­té­ris­tique, ne sor­tait pas du lot. Le coach ca­ta­lan du Tou­lon élite futsal n’est plus aus­si re­con­nais­sable de loin qu’avant. Ses longs che­veux et sa barbe hir­sute ne sont plus. Au re­voir. L’Es­pa­gnol ar­bore un new­look avec une nou­velle coupe, plus courte, plus fraîche. Bon­jour. Zen, sou­riant, bla­gueur, le guide tou­lon­nais a dé­ten­du l’at­mo­sphère lors d’une pre­mière dé­jà stu­dieuse. Sa voix et ses consignes bi­lingues n’ont ces­sé de rai­son­ner.

En­core une re­crue ?

Après une réa­li­sa­tion du pied gauche du ca­pi­taine Thia­go Sou­za (un fait plu­tôt ra­ris­sime), coach Ber­nat Mo­li­na s’est fen­du d’un rire et d’un « cette sai­son, tu vas mar­quer du gauche ». Aus­si, Fa­rah Gou­led a dou­ché son por­tier Ya­nice Payet (tou­ché à la jambe gauche peu de temps avant la fin de l’en­traî­ne­ment) d’une puis­sante frappe en pleine tête. Son­né puis à nou­veau sur pieds, le por­tier en a fi­na­le­ment ri­go­lé avec le shoo­teur et la re­crue gui­néenne Ke­ny. L’am­biance est au ren­dez-vous. D’abord lors d’un six contre six, puis lors d’exer­cices no­tam­ment l’un face au but, les Va­rois ont re­trou­vé les par­quets avec une en­vie dé­bor­dante, loin de la fa­ti­gante fin de sai­son pas­sée et la cas­cade de bles­sures qui les avaient ac­com­pa­gnés.

Im­bro­glio au­tour du pa­lais

Les hommes de Lluis Ber­nat Mo­li­na étaient qua­si­ment tout pré­sents sauf l’ar­ri­vant de Mont­pel­lier Pu­pa qui re­pren­dra en mi­lieu de se­maine tout comme Al­ber­ti­ni. Bus­quets man­quait aus­si à l’ap­pel. Opé­ré en juin de sa mau­dite épaule, l’Es­pa­gnol re­pren­dra lui la se­maine pro­chaine. Hier, c’était éga­le­ment les pre­miers pas du Po­lo­nais Ma­ciej Urt­nows­ki, ac­tuel­le­ment à l’es­sai. Le ma­ri de la joueuse du TSCV Ewa Urt­nows­ka a d’ailleurs fait plu­tôt bonne im­pres­sion. À pre­mière vue, s’il n’adopte pas le style fan­tasque bré­si­lien, il n’en reste pas moins un joueur sobre, propre et ef­fi­cace de­vant le but ou en dé­fense. À suivre. Pe­tit bé­mol dans cette re­prise, le TEF de­vait re­prendre le cham­pion­nat le 2 sep­tembre. Le ca­hier des charges de la Fé­dé­ra­tion veut que le club joue dans la grande salle du pa­lais. Or, le 2 sep­tembre, les filles du hand ac­cueillent Cham­bray à la même heure que la ren­contre de futsal, 20 heures. Le dé­part des Va­rois est alors re­tar­dé d’une se­maine, après une ré­ponse tar­dive mais po­si­tive de la mai­rie pour l’ob­ten­tion du pa­lais la se­maine sui­vante, soit le 9 sep­tembre. Il ne manque plus que l’ac­cord de la Fé­dé­ra­tion et de l’ad­ver­saire. AURÉLIEN RUESTERHOLZ

(Pho­tos Va­lé­rie Le Parc)

Face à ses joueurs, Lluis Ber­nat Mo­li­na dé­marre dou­ce­ment la sai­son. Pre­mier ren­dez-vous le  sep­tembre contre Tou­louse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.