Contador : la Vuel­ta se­ra sa der­nière car­touche

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Une der­nière Vuel­ta et puis il s’en ira : à  ans, Al­ber­to Contador va mettre un terme à sa car­rière, sym­bole de son époque faite d’un gé­nie ab­so­lu sur les pé­dales, mais aus­si d’une part d’ombre et de do­page. « Je fais cette vi­déo pour vous in­for­mer de deux choses: la pre­mière c’est que je vais par­ti­ci­per à la pro­chaine Vuel­ta, la se­conde c’est que ce se­ra ma der­nière course cy­cliste pro­fes­sion­nelle » ,a an­non­cé le ‘‘Pis­to­le­ro’’ sur les ré­seaux so­ciaux, là aus­si sym­bole d’une gé­né­ra­tion tout nu­mé­rique. Neuf ou sept ? Cette simple ques­tion au­tour du nombre de grands tours rem­por­tés par le Ma­dri­lène aux sour­cils de jais ré­sume à elle seule sa car­rière. Sur le ter­rain, Contador s’est im­po­sé à neuf re­prises entre 2007 et 2015 dans tous les grands tours, ins­cri­vant son nom au pal­ma­rès du Gi­ro, du Tour de France et de la Vuel­ta, cô­toyant les An­que­til, Mer­ckx, Gi­mon­di, Hi­nault et Ni­ba­li dans ce cercle très fer­mé.

Par­cours as­som­bri

Double vain­queur du Tour de France (2007, 2009), triple lau­réat de la Vuel­ta (2008, 2012, 2014) et double vain­queur du Gi­ro (2008, 2015), ce grim­peur re­dou­table né à Ma­drid avait com­men­cé sa car­rière pro­fes­sion­nelle en 2003. Son par­cours a ce­pen­dant aus­si été as­som­bri par un test po­si­tif à à une sub­stance in­ter­dite, le Clen­bu­te­rol, qui lui a va­lu en 2012 une sus­pen­sion de deux ans et l’an­nu­la­tion de ses vic­toires au Tour de France 2010 et au Tour d’Ita­lie 2011. Pro­duit de son époque, le «Pis­to­le­ro» a cou­ru sous la fé­rule de pa­trons d’équipes plus sul­fu­reux les uns que les autres. Ma­no­lo Saiz, qui lui fit si­gner son pre­mier contrat pro­fes­sion­nel en 2003, Jo­han Bruy­neel, l’in­dé­fec­tible sou­tien d’Arm­strong, Bjarne Riis en­fin, vi­ré en mars 2015 de sa propre équipe qu’il avait ven­due au ma­gnat russe Oleg Tin­kov. Se re­le­ver de grandes dif­fi­cul­tés au­ra aus­si été l’une des marques de fa­brique de Contador, à l’image de cette chute en 2004 en plein Tour des As­tu­ries, un dé­but de rup­ture d’ané­vrisme et une opé­ra­tion d’un oe­dème cé­ré­bral, qui au­raient pu lui coû­ter la vie. Le ‘‘Pis­to­le­ro’’ avait d’abord an­non­cé sa re­traite pour la fin 2016 mais avait dé­ci­dé de pro­lon­ger d’un an après une belle sai­son mais il a fait un Tour de France dé­ce­vant, ter­mi­nant 9e à près de neuf mi­nutes du vain­queur, Ch­ris Froome. Le Bri­tan­nique se­ra de nou­veau l’homme à battre en Es­pagne si Contador, lea­der de Trek-Se­ga­fre­do, veut fi­nir en beau­té.

(AFP)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.