Gon­zague Saint Bris, mort d’un éter­nel dan­dy

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/Monde - ALAIN GRASSET

On ne ver­ra plus ce look d’une tout autre époque. Al­lure d’aris­to, de longs che­veux gri­son­nants jus­qu’aux épaules pour cet homme tou­jours vê­tu en noir – sa cou­leur pré­fé­rée, comme Thier­ry Ar­dis­son. Son vi­sage était connu des té­lé­spec­ta­teurs de Mi­di en France (France 3). On ne ver­ra plus ce grand ro­man­tique, un peu be­don­nant certes, dans les soi­rées VIP des Fes­ti­vals de Ca­bourg et de Deau­ville. Ces ci­tés bal­néaires nor­mandes que ce brillant touche-àtout fré­quen­tait as­si­dû­ment. Il ado­rait tant la Nor­man­die qu’en 1983 il avait in­ven­té le Fes­ti­val du cinéma ro­man­tique de Ca­bourg, dans cette ville chère à Mar­cel Proust. Ain­si qu’à Bru­no Co­qua­trix, l’ex-pa­tron de l’Olym­pia. Eter­nel dan­dy, ce presque sep­tua­gé­naire était aus­si un re­dou­table sé­duc­teur. Pas­sion­né par les femmes, beau­coup plus jeunes que lui en gé­né­ral, il avait d’ailleurs lan­cé le magazine Femmes avec son ami Daniel Fi­li­pac­chi, pour le­quel il pi­geait sou­vent à Pa­ris Match sur l’ac­tua­li­té people.

Prix In­te­ral­lié en 

Ha­sard ou coïn­ci­dence, l’écri­vain, his­to­rien et jour­na­liste Gon­zague Saint Bris, 69 ans, est donc mort dans la nuit de lun­di à hier dans un ac­ci­dent de la route en Nor­man­die. La voi­ture dans la­quelle il se trou­vait est en­trée en col­li­sion avec un arbre, à hau­teur de Saint-Hy­mer, près de Pont-L’Evêque, dans le Cal­va­dos. Les deux autres oc­cu­pants du vé­hi­cule ont été éjec­tés par le choc. Selon les pre­miers élé­ments de l’en­quête de po­lice, Alice Ber­thaume, 40 ans, la com­pagne du ro­man­cier, au­rait vou­lu évi­ter un ani­mal qui tra­ver­sait la route, en don­nant un coup de volant qui a pré­ci­pi­té la voi­ture sur le bas-cô­té. Gon­zague Saint Bris, né en 1948 à Loches en Indre-et-Loire (la ci­té d’Al­fred de Vi­gny), se­cond d’une fa­mille de sept enfants, des­cen­dant par sa mère des édi­teurs Mame – édi­teur du pape et de Ba­bar , no­tam­ment – et co­pro­prié­taire avec ses frères du châ­teau du Clos-Lu­cé, à Am­boise (Indre-et-Loire) où Léo­nard de Vin­ci a fi­ni ses jours, était l’au­teur d’une cin­quan­taine de livres dont des bio­gra­phies de La Fayette, François Ier et Al­fred de Mus­set. Il avait été ré­com­pen­sé en 2002 par le prix In­te­ral­lié pour son ro­man Les Vieillards de Brigh­ton . Un ou­vrage qui ra­con­tait un épi­sode émou­vant de son en­fance pas­sée dans un asile de vieillards. En homme de lettres, Gon­zague Saint Bris avait aus­si créé en 1995 « La Fo­rêt des livres » en Tou­raine. Un fes­ti­val lit­té­raire qui avait ac­cueilli l’an der­nier le chan­teur Re­naud en pleine résurrection, et dont la 22e édi­tion dé­bu­te­ra le 27 août.

Un der­nier ro­man à la fin du mois

C’est là-bas aus­si qu’il ai­mait à se ré­fu­gier dans Le Cha­let des chas­seurs pour écrire le ma­tin, bu­vant ca­fé sur ca­fé. Son der­nier livre, Les Aris­to­crates re­belles pa­raî­tra fin août aux édi­tions Les Arènes. Il est dé­dié à ses grands-pa­rents, morts en dé­por­ta­tion pour faits de ré­sis­tance du­rant la Se­conde Guerre mon­diale. Il était très fier de ra­con­ter sou­vent comment ils avaient sau­vé des pa­ra­chu­tistes anglais tom­bés dans leur pro­prié­té. Il en­vi­sa­geait d’en faire une adap­ta­tion au cinéma. «Il y a deux mots que j’aime, di­sait-il ré­cem­ment dans l’émis­sion VIP sur la chaîne KTO. La com­pas­sion et la bon­té. Ce qui est in­té­res­sant, c’est ce que veut dire la bon­té. Je don­ne­rai la to­ta­li­té d’une oeuvre que j’aime beau­coup, celle de Mar­cel Proust, pour une phrase qui est pour moi la plus belle phrase de la littérature et de la vie : “Le comble de l’in­tel­li­gence, c’est la bon­té.” Et la de­vise de la fa­mille Saint Bris, c’est “Rien sans amour. ” Moi, je pense que ceux qui ont ai­mé sont im­mor­tels. »

(Pho­to AFP)

L’écri­vain et jour­na­liste est dé­cé­dé dans un ac­ci­dent de voi­ture en Nor­man­die dans la nuit de lun­di à hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.