Soom T, «prin­cesse du rag­ga»

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Rencontre -

Sur­tout n’al­lez pas vous fier à son phy­sique. Pas bien grande certes, la na­tive de Glas­gow, d’ori­gine in­dienne, est une vraie pile élec­trique sur scène. Et en de­hors. Dé­çue de la po­li­tique, elle met son « flow » au ser­vice de ses prises de po­si­tions. En clô­ture de la pre­mière soi­rée du fes­ti­val Lu­nal­le­na, elle a en­flam­mé la nuit ban­do­laise.

En plus de quinze ans de car­rière, vous avez pra­ti­qué plu­sieurs styles mu­si­caux. Le­quel pré­fé­rez-vous ?

Free as a bird Vous êtes d’ori­gine in­dienne. Un mot sur l’ac­cueil que l’Eu­rope ré­serve aux mi­grants ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.