Ac­ci­dent D : pié­gée sous une ca­mion­nette

La so­cié­té Veo­lia était hier sur place afin de rem­pla­cer le tron­çon de tuyau fis­su­ré. Une in­ter­ven­tion par­mi les quelque 700 réa­li­sées par an sur les 1150 km de ré­seaux

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - S. CHAUDHARI

Rue Beau­so­leil, tout est re­ve­nu à la nor­male. La cir­cu­la­tion, en par­tie cou­pée a été ré­ta­blie et la dé­via­tion, qui in­vi­tait à prendre une voie nor­ma­le­ment en sens in­ter­dit a été le­vée. Les ou­vriers se sont po­si­tion­nés très tôt sur les lieux de la fuite afin de ré­pa­rer une im­por­tante fuite d’eau. « Les équipes ont dé­mar­ré le chan­tier à 8 h ce ma­tin, pour évi­ter de pri­ver d’eau trop tôt la di­zaine de mai­sons concer­née par le ré­seau fuyard», dé­clare Veo­lia.

Com­bien de M ?

Après dé­cou­page de l’en­ro­bé et le ter­ras­se­ment, la fuite a été re­pé­rée en mi­lieu de ma­ti­née sur une ca­na­li­sa­tion en PVC de dia­mètre 110 mm. « La suite de l’opé­ra­tion : dé­coupe et rem­pla­ce­ment d’un mètre de conduite, rem­blaie­ment de la tran­chée et ré­fec­tion du re­vê­te­ment de la chaus­sée.» Dif­fi­cile de dire com­bien de M3 d’eau ont quit­té le ré­seau car «nous ne sa­vons pas de­puis com­bien de temps l’eau s’écoule ni à quel dé­bit, ex­plique le dé­lé­ga­taire. En ef­fet, un ri­ve­rain a si­gna­lé une pe­tite fuite qui est de­ve­nue de plus en plus im­por­tante.» Le vo­lume va­rie éga­le­ment en fonc­tion du ti­rage. En clair : de la quan­ti­té d’eau uti­li­sée par les per­sonnes concer­nées par cette ca­na­li­sa­tion. Il n’y au­ra pas d’édi­tion de fac­ture : « L’eau per­due ne passe pas par un comp­teur », pré­cise Veo­lia. Les fuites sont nom­breuses dans le Golfe et oc­cupent l’en­tre­prise tout au long de l’an­née : 700 fuites par an sur les 1 150 km de ré­seaux d’eau po­table. Une cen­taine de ki­lo­mètres de ré­seaux d’eau po­table sont ins­pec­tés chaque an­née à tra­vers dif­fé­rentes mé­thodes : pose de « pré­lo­ca­li­sa­teurs acous­tiques », ma­noeuvre de vannes qui consiste à iso­ler un quar­tier pour ob­ser­ver ce qui se passe. De plus, 72 sec­teurs du ré­seau sont équi­pés de dé­bit­mètres et sont donc sur­veillés 24 h/24 et des cap­teurs de pres­sion sont pla­cés à des en­droits ju­di­cieux sur le ré­seau pour être aver­ti en cas de fuite. Des fuites qui sur­viennent sur un ré­seau vieillis­sant et qui su­bit d’in­fer­nales ca­dences en sai­son es­ti­vale.

(Pho­tos S. Ch.)

La ca­na­li­sa­tion se trou­vait à , m sous l’en­ro­bé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.