Le se­cré­taire d’État à l’éco­lo­gie au che­vet du dé­par­te­ment

Deux se­maines après les vio­lents in­cen­dies qui ont dé­vo­ré plus de 4000 hec­tares, Sé­bas­tien Le­cor­nu est dans le Var pen­dant deux jours. Hier, il s’est no­tam­ment ren­du au vil­lage des tor­tues

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - P.-L. P. pl­pages@var­ma­tin.com

Jus­qu’à pré­sent, les membres des dif­fé­rents gou­ver­ne­ments en dé­pla­ce­ment of­fi­ciel dans le Var nous avaient plu­tôt ha­bi­tués à ef­fec­tuer leur vi­site au rythme du lièvre. Sé­bas­tien Le­cor­nu, nom­mé se­cré­taire d’État à la Tran­si­tion écologique et so­li­daire le 21 juin der­nier, n’est vi­si­ble­ment pas de cette race de sprin­ters. Ce­lui qui fut pour­tant plus jeune at­ta­ché par­le­men­taire à l’As­sem­blée na­tio­nale et plus jeune conseiller mi­nis­té­riel aime prendre son temps. Ça tombe bien, en vi­site pour deux jours dans le dé­par­te­ment, Sé­bas­tien Le­cor­nu s’est ren­du hier après-mi­di dans le Vil­lage des… tor­tues.

« On peut ac­com­pa­gner la na­ture »

Nou­vel­le­ment ins­tal­lé sur la com­mune de Car­noules, après 30 an­nées pas­sées à Gon­fa­ron, le fa­meux Vil­lage est un exemple par­fait de ce qui peut être fait en ma­tière de pré­ser­va­tion de la bio­di­ver­si­té. Ac­cueilli par le bio­lo­giste An­toine Ca­di et le vé­té­ri­naire Eric Plou­zeau, res­pec­ti­ve­ment di­rec­teur et di­rec­teur ad­joint de l’éta­blis­se­ment, Sé­bas­tien Le­cor­nu a sa­lué « l’in­té­gra­tion réus­sie du nou­veau site ». Pas­sion­né par les ex­pli­ca­tions des scien­ti­fiques, il a sur­tout pu dé­cou­vrir les mul­tiples fonc­tions du vil­lage. « Pour nous c’est un vé­ri­table cou­teau suisse. Outre un centre de soin pour les tor­tues sau­vages bles­sées, un par­cours pé­da­go­gique nous per­met éga­le­ment de sen­si­bi­li­ser le pu­blic. Mais l’éta­blis­se­ment ga­ran­tit aus­si la conser­va­tion de la tor­tue d’Her­mann, em­blé­ma­tique du Var. Grâce un pool de gé­ni­teurs, on est en ef­fet me­sure de re­lâ­cher des in­di­vi­dus dans leur ha­bi­tat na­tu­rel », a dé­taillé Eric Plou­zeau. Lors­qu’on sait qu’après un in­cen­die, à peine 10 à 30 % des in­di­vi­dus sur­vivent, on me­sure l’in­té­rêt d’un tel éle­vage… « La na­ture est plus puis­sante que nous, mais on peut aus­si l’ac­com­pa­gner », a com­men­té Sé­bas­tien Le­cor­nu. N’hé­si­tant pas à en­fi­ler une blouse verte par-des­sus son cos­tume bleu ma­rine, le se­cré­taire d’État s’est mon­tré par ailleurs sen­sible au tra­fic dont font l’ob­jet les tor­tues (et autres ani­maux) et a pro­mis de s’en­tre­te­nir du su­jet avec les douanes. Avant de se rendre à Car­noules, il avait lon­gue­ment vi­si­té le Centre ré­gio­nal opé­ra­tion­nel de sur­veillance et de sau­ve­tage de la Mé­di­ter­ra­née à La Garde.

L’in­cons­cience des plai­san­ciers

Ju­riste de for­ma­tion, Sé­bas­tien Le­cor­nu a confié être « pas­sion­né par le droit de la mer », et son évo­lu­tion in­duite par les nou­veaux usages. Il a sur­tout sa­lué l’en­ga­ge­ment des sau­ve­teurs en mer. Aus­si bien les bé­né­voles de la So­cié­té na­tio­nale de sau­ve­tage en mer qui fête ses 50 ans, que les ma­rins mi­li­taires. Poin­tant du doigt l’in­cons­cience des plai­san­ciers, le se­cré­taire d’État s’est quelque peu em­bal­lé. « Ce qui me met en co­lère, c’est que par leur in­cons­cience ils mettent vos vies en dan­ger », a-t-il lâ­ché en échan­geant avec l’équi­page d’un hé­li­co­ptère de la 36 F en alerte. Il s’est par ailleurs fé­li­ci­té des ré­sul­tats ob­te­nus en ma­tière de lutte contre les pol­lu­tions ma­rines. Au­jourd’hui, c’est ac­com­pa­gné de Brune Poir­son, son al­ter ego au mi­nis­tère de la Tran­si­tion écologique et so­li­daire, que Sé­bas­tien Le­cor­nu conti­nue­ra sa vi­site va­roise. Au pro­gramme : les vieux sa­lins d’Hyères, le double tom­bo­lo de Giens, l’en­tre­prise Mi­ni Green Po­wer et les es­paces na­tu­rels dé­vas­tés par les in­cen­dies sur la com­mune de La Croix-Val­mer.

(Pho­tos Va­lé­rie Le Parc)

Le se­cré­taire d’État à la tran­si­tion écologique et so­li­daire Sé­bas­tien Le­cor­nu (tor­tue dans la main), ici en pleine dis­cus­sion avec le vé­té­ri­naire Eric Plou­zeau, prend le temps de comprendre les pro­blé­ma­tiques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.