Une vic­time dans l’in­cen­die d’un stu­dio à Tou­lon

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - SO. B.

Une en­quête est ou­verte après l’in­cen­die qui a fait une vic­time, dans la soi­rée de mar­di, rue Ana­tole-France, dans le centre-ville de Tou­lon. Un corps cal­ci­né a été re­trou­vé dans un lo­ge­ment dé­truit par les flammes, après que les pom­piers ont réus­si à maî­tri­ser le si­nistre. Le feu a pris au pre­mier étage, dans un stu­dio où une femme était lo­ca­taire. Hier après-mi­di, les équipes de po­lice tech­nique et scien­ti­fique se sont dé­pla­cées sur les lieux, pour me­ner leurs in­ves­ti­ga­tions, sous la di­rec­tion du par­quet de Tou­lon. Le la­bo­ra­toire de la po­lice na­tio­nale de Marseille a été sai­si.

Tout dé­truit

L’en­quête cherche à dé­ter­mi­ner les causes pré­cises de l’in­cen­die. Une com­bus­tion lente, pro­vo­quée de fa­çon ac­ci­den­telle? Un pro­blème élec­trique? Un feu ra­pide et vi­ru­lent? Hier, en dé­but d’après-mi­di, le corps de la vic­time n’avait pas en­core été le­vé. Les pré­lè­ve­ments étaient en cours. L’un des ha­bi­tants, qui tient le snack si­tué au rez-de­chaus­sée, ex­plique que «les lo­ca­taires du 4e ont don­né l’alerte en sen­tant les fu­mées ». Les sa­peurs-pom­piers «sont ar­ri­vés ra­pi­de­ment». Mais, «la porte de l’ap­par­te­ment était dé­jà en feu». Les flammes ont tout dé­truit dans le pe­tit lo­ge­ment. Dans la rue Ana­tole-France, la porte co­chère de ce pe­tit im­meuble ré­no­vé de cinq étages dé­voile un es­ca­lier étroit, seule is­sue pour les ha­bi­tants. Il n’y avait pas d’ac­cès par l’ar­rière, les lo­ge­ments don­nant sur une sorte de puits intérieur. Ce puits au­rait même pro­vo­qué un ap­pel d’air dans le­quel les flammes sont re­mon­tées, com­men­çant à brû­ler les fe­nêtres du des­sus. Les pom­piers ont réus­si à cir­cons­crire le feu et à em­pê­cher la pro­pa­ga­tion aux étages su­pé­rieurs. Une quin­zaine de sa­peurs ont été dé­ployés, avec deux en­gins in­cen­die, une échelle aé­rienne, une am­bu­lance et un vé­hi­cule de com­man­de­ment. Tous les oc­cu­pants ont quit­té les lieux. L’en­quête est confiée au ser­vice de la Sû­re­té dé­par­te­men­tale.

(Pho­tos So. B.)

Des équi­pages de po­lice sont res­tés sur place toute la nuit. Hier après-mi­di, les équipes de po­lice tech­nique et scien­ti­fique ont com­men­cé leurs in­ves­ti­ga­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.