Pie­tral­ba : une femme condam­née à trois mois avec sur­sis pour avoir mis le feu avec un pé­tard

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Une femme de 69 ans a été condam­née, mar­di, à trois mois de pri­son avec sur­sis et 3 000 € d’amende par le tri­bu­nal correctionnel d’Ajac­cio pour avoir pro­vo­qué l’in­cen­die in­vo­lon­taire de Pie­tral­ba ven­dre­di 4 août. L’in­cen­diaire, une an­cienne mi­li­taire, qui re­con­nait avoir com­mis « une grosse bê­tise », aex­pli­qué au tri­bu­nal avoir vou­lu faire sor­tir sa chienne qui s’était ré­fu­giée dans un buis­son : « Comme celle-ci n’est pas obéis­sante, j’ai je­té un pé­tard pour l’ef­frayer », a-t-elle dit à la barre. Une fois l’in­cen­die dé­cla­ré, la re­trai­tée avait aler­té les se­cours avant de se rendre au com­mis­sa­riat d’Ajac­cio pour se dé­non­cer. Elle s’est éga­le­ment ex­cu­sée à plu­sieurs re­prises au­près des se­cours. Dans son ré­qui­si­toire, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique s’est mon­tré très ferme, de­man­dant deux mois de pri­son avec sur­sis, dix-huit mois de mise à l’épreuve, l’in­dem­ni­sa­tion des vic­times ain­si que l’in­ter­dic­tion de se rendre sur les lieux. L’as­so­cia­tion de quar­tier «Pie­tral­ba Au­tre­ment», a pris la dé­fense de la res­pon­sable de l’in­cen­die es­ti­mant dans un post sur Fa­ce­book, qu’elle n’était pas « cou­pable mais res­pon­sable ».

(Pho­to AFP)

L’in­cen­die in­vo­lon­taire de Pie­tral­ba près d’Ajac­cio avait dé­truit huit hec­tares de ma­quis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.