Un sol­dat is­raé­lien ayant ache­vé un as­saillant pa­les­ti­nien entre en pri­son

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/monde -

Un sol­dat fran­co-is­raé­lien condam­né pour avoir ache­vé un as­saillant pa­les­ti­nien bles­sé s’est pré­sen­té, hier, à la pri­son mi­li­taire dans le centre d’Is­raël pour pur­ger sa peine de  mois, point d’orgue d’une af­faire qui a pro­fon­dé­ment di­vi­sé le pays. A l’image d’une af­faire qui a sus­ci­té les pas­sions is­raé­liennes pen­dant un an et de­mi en même temps qu’elle dé­ce­vait les dé­fen­seurs des droits de l’homme, l’ar­ri­vée d’Elor Aza­ria à la base de Tz­ri­fin, près de Ri­shon LeZion, a été re­trans­mise en di­rect par les té­lé­vi­sions. Coin­cé entre les siens à l’ar­rière de sa voi­ture re­haus­sée de dra­peaux is­raé­liens et de son effigie en uni­forme, Elor Aza­ria, en tee­shirt, ar­bo­rait le sou­rire ten­du constam­ment af­fi­ché lors de ses ap­pa­ri­tions pu­bliques. Le jeune homme de  ans au vi­sage rond et au crâ­né ra­sé, dé­sor­mais connu de tous les Is­raé­liens, a gar­dé le si­lence. « Au bout du compte, je rentre en pri­son la tête haute », di­sait-il à ses sup­por­teurs la se­maine pas­sée dans une vi­déo sur les ré­seaux so­ciaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.