L’Etat s’en­gage

En vi­site hier à La Croix-Val­mer, les Se­cré­taires d’Etat au­près de Ni­co­las Hu­lot ont an­non­cé une aide d’ur­gence de 165 000 eu­ros des­ti­née à la res­tau­ra­tion des sites tou­chés par les in­cen­dies

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - C. DUPONT cdu­pont@ni­ce­ma­tin.fr

Les se­cré­taires d’Etat au­près de Ni­co­las Hu­lot sont ve­nus dans la Pres­qu’île hier an­non­cer une aide d’ur­gence pour la res­tau­ra­tion des sites tou­chés.

Un tourbillon de flammes à la pro­gres­sion spec­ta­cu­laire, qui ra­vage l’un des plus beaux sites tou­ris­tique de France, at­ti­sé au pre­mier soir des in­cen­dies par un mis­tral à 100 km/h. Images sa­tel­lites à l’ap­pui, les maires de La Croix-Val­mer et Ra­ma­tuelle, Ber­nard Jo­bert et Ro­land Bru­no, ex­posent aux Se­cré­taires d’État de Ni­co­las Hu­lot, mi­nistre de la tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire, Brune Poir­son et Sé­bas­tien Le­cor­nu, au pied des arbres bru­nis du cap Lar­dier, le dé­so­lant dé­rou­lé des in­cen­dies, qui ont frap­pé les joyaux de leurs com­munes, fin juillet. Si les coeurs sont tou­jours ser­rés, si le si­lence est pe­sant en haut de la col­line pri­vée de ses ci­gales, c’est dé­jà le jour d’après. La na­ture re­pren­dra ses droits, mais l’hu­main doit aus­si faire son of­fice. Et mo­bi­li­ser des moyens.

Le tra­vail bien en­ga­gé

Hier, les Se­cré­taires d’État ont sor­ti l’en­ve­loppe. Une aide d’ur­gence de165 000 € ver­sée au Parc na­tio­nal de Port-Cros, au Conser­va­toire d’es­paces na­tu­rels de Paca, et au Conser­va­toire du lit­to­ral. Un sou­tien pour les pre­mières ac­tions en­ga­gées, ex­po­sées no­tam­ment par le di­rec­teur du parc na­tio­nal de Port-Cros, Marc Dun­combe. Prio­ri­té à la mise en sé­cu­ri­té du site, dont les arbres me­nacent de s’ef­fon­drer, dont les pistes de ba­lade sont brouillées. Des tra­vaux d’ur­gence ont dé­jà été en­ga­gés sur le sen­tier du lit­to­ral, qui ac­cueille 350 000 vi­si­teurs par an. Des bé­né­voles se­ront mo­bi­li­sés trois mer­cre­dis de suite pour le net­toyage du site. Les « sai­son­niers tra­vaillent d’ar­rache-pied » , et les contrats de quatre d’entre eux se­ront d’ailleurs pro­lon­gés pour deux mois. Un chan­tier de ré­in­ser­tion comp­tant six à huit jeunes est dé­jà pré­vu à la ren­trée. Et de ci­ter de beaux élans de gé­né­ro­si­té, comme ce­lui de vi­ti­cul­teurs du Plan-de-laTour qui of­fri­ront après les ven­danges leurs moyens tech­niques et hu­mains. « Le site mé­rite de re­trou­ver ra­pi­de­ment sa beau­té. Il faut tout de suite évi­ter l’éro­sion des sols », s’alarme Ro­land Bru­no, avant de glis­ser à l’adresse des Se­cré­taires d’État : « les Ca­na­dair res­tent le moyen de lutte le plus ef­fi­cace contre les in­cen­dies ». Le mes­sage est clair. L’éro­sion, un pro­blème ma­jeur à so­lu­tion­ner là aus­si, très vite. Au­quel s’ajoutent bien d’autres : l’ar­ri­vée des in­sectes man­geurs de bois, le manque d’eau pour la faune, la ré­cu­pé­ra­tion des tor­tues d’Her­mann. L’heure est aus­si aux ques­tion­ne­ments. « En de­hors des do­maines vi­ti­coles, il n’y a pas de bar­rières na­tu­relles au feu. Il est im­por­tant d’en­ga­ger une ré­flexion sur ce que l’on peut faire pour ré­ha­bi­li­ter la fo­rêt, à l’aide de pâturages, de plan­ta­tion d’oli­viers ou d’autres cultures », sug­gère Ber­nard Jo­bert. « C’est aus­si le but de notre vi­site, trou­ver des so­lu­tions pé­rennes pour évi­ter ce type de ca­tas­trophe », as­sure

Brune Poir­son, qui se­ra de re­tour à l’au­tomne. L’oreille des Se­cré­taires d’État au­ra été at­ten­tive. Le tra­vail sur le ter­rain, lui, ne fait que com­men­cer.

(Pho­to S. Lou­vet)

Le di­rec­teur du parc na­tio­nal de Port-Cros (à d.), les maires de Ra­ma­tuelle et La Croix-Val­mer, ex­po­saient hier à Brune Poir­son (à g.) et Sé­bas­tien Le­cor­nu, les ra­vages pro­vo­qués par les in­cen­dies et les pre­miers tra­vaux d’ur­gence à en­ga­ger.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.