Le Conser­va­toire de­vient (vrai­ment) in­ter­com­mu­nal

Le 1er jan­vier pro­chain la struc­ture in­té­gre­ra la Com­mu­nau­té de com­munes du Golfe

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez -

L’in­for­ma­tion est pas­sée presque in­aper­çue dans le flot des dé­li­bé­ra­tions prises lors du der­nier con­seil com­mu­nau­taire. Pour­tant, le 1er jan­vier pro­chain, le conser­va­toire de musique et de danse Ros­tro­po­vitch-Lan­dows­ki se­ra trans­fé­ré et in­té­gré au sein de la Com­mu­nau­té de com­munes du Golfe de Saint-Tro­pez sous la forme d’une com­pé­tence fa­cul­ta­tive. C’est une évo­lu­tion par­fai­te­ment logique qui a été va­li­dée par les élus de la Com Com, puisque d’une part les nou­velles lois de ré­forme des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales poussent dans ce sens par­tout en France et, d’autre part, le conser­va­toire est dé­jà un ou­til à rayon­ne­ment in­ter­com­mu­nal.

Mon­tée en puis­sance

De­puis sa créa­tion, le conser­va­toire a trou­vé sa place, est mon­té en puis­sance et, au­jourd’hui, il couvre presque toutes les com­munes du Golfe pour l’en­sei­gne­ment de la musique et de la danse (sept com­munes membres, deux co­op­tées). Il compte au­jourd’hui 698 élèves, qui suivent les cours dans plu­sieurs com­munes, dis­pen­sés par trente pro­fes­seurs. Le chiffre im­pres­sion­nant des élèves, en hausse constante, té­moigne de la réus­site de cette struc­ture, qui, au fil des an­nées, s’est ou­verte sur l’ex­té­rieur. Ain­si, les in­ter­ven­tions en mi­lieu sco­laire, les or­chestres à l’école, les classes à ho­raires amé­na­gés musique, les concerts ré­gu­liers (des élèves comme des pro­fes­seurs) per­mettent à la po­pu­la­tion du golfe de mieux connaître ce conser­va­toire qui reste à di­men­sion hu­maine, cor­res­pon­dant au ni­veau du Golfe.

Mu­siques ac­tuelles aus­si

Outre l’en­sei­gne­ment de musique clas­sique, on y pra­tique aus­si les mu­siques ac­tuelles qui sé­duisent les ados. Le trans­fert au sein de la Com­mu­nau­té de com­munes va ame­ner une nou­velle dy­na­mique au conser­va­toire, et per­mettre aux com­munes qui n’étaient pas en­core adhé­rentes de re­joindre la struc­ture, au bé­né­fice des élèves. Les ser­vices de la Com Com ont plan­ché d’ar­rache-pied pour que ce trans­fert soit équi­table fi­nan­ciè­re­ment, en terme de charges pour les com­munes, en fonc­tion de leur nombre d’élèves et de leur po­ten­tiel fi­nan­cier. Cha­cun de­vrait s’y re­trou­ver, avec la ga­ran­tie, comme l’a pré­ci­sé le pré­sident Mo­risse lors de la séance du con­seil com­mu­nau­taire, que, comme toutes les col­lec­ti­vi­tés au­jourd’hui, une ri­gueur par­ti­cu­lière se­ra ap­pli­quée en ma­tière bud­gé­taire. L’es­sen­tiel étant de don­ner, dès le 1er jan­vier, une nou­velle im­pul­sion... com­mu­nau­taire !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.