Cannes : Miss Pin-up fait des cup­cakes !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Magazine - ALEXANDRE CARINI aca­ri­ni@ni­ce­ma­tin.fr

Ses confec­tions sont à son image. Co­lo­rées et écla­tantes. Sty­li­sées et raf­fi­nées. Vo­lup­tueuses et gour­mandes. Avec de belles ron­deurs, tout en res­tant lé­gères. À Cannes, Jade Ver­du ré­gale les yeux, aus­si bien que le ventre. Car cette Miss Pin-up concocte des cup­cakes dé­li­rants, avec le même soin qu’elle porte à ses te­nues cha­toyantes. De son atelier au Can­net aux po­diums des concours, les unes (ses pâ­tis­se­ries) ne vont plus sans l’autre ! Dé­lices cu­li­naires, et style

ves­ti­men­taire, les deux ma­melles de son vif suc­cès. « Chaque re­cette re­flète mon uni­vers, tou­jours avec la te­nue as­sor­tie », confirme cette pé­tillante jeune femme de 28 ans. Ce jour-là sur la ter­rasse pa­no­ra­mique du Ra­dis­son Blu à Cannes, c’était cup­cakes à la crème va­nille et au coeur cho­co­lat-noi­sette. Avec perles et paillettes (« ma si­gna­ture »), et des teintes mauves et roses pour se ma­rier avec sa che­ve­lure brune aux mèches co­lo­rées. « J’ai ma coif­feuse, Flo­ri­na Hair au Can­net, et ma ma­quilleuse Na­dège chez Mac à Cannes, avec les­quelles je tra­vaille ex­clu­si­ve­ment . » Quant à sa per­son­na­li­té tex­tile, il faut la cher­cher du cô­té de la bou­tique Cou­leur de Lune, dont la pa­tronne et créa­trice Pa­tri­cia Co­q­terre est friande de pi­nup. Sur le fond, comme sur les formes. « C’est Pa­tri­cia qui m’a conseillé la pre­mière d’adop­ter ce style,

parce qu’elle trou­vait qu’il me cor­res­pon­dait par­fai­te­ment. Je suis de­ve­nue sa cliente fi­dèle. La pin-up, c’est une femme li­bé­rée, qui s’as­sume, gla­mour, sexy, forte et fé­mi­niste, sou­ligne celle qui voue une ad­mi­ra­tion à Ma­ri­lyn Mon­roe et Au­drey Hep­burn. Les gens me re­gardent par­fois bi­zar­re­ment dans la rue: ils aiment le style, mais ne l’as­sument pas, c’est dom­mage ! Mais les hommes sont tou­jours at­ti­rés par la pin-up et pour­tant, elle est beau­coup moins dé­nu­dée que cer­taines femmes ». Son al­lure, propre à faire pâ­lir de ja­lou­sie Bet­ty Boop, Bet­tie Page ou Min­nie, lui a dé­jà va­lu de rem­por­ter plu­sieurs concours, avant l’élec­tion de Miss Ri­vie­ra à Cannes pour la soi­rée Ra­dio Mo­dern le 19 août, et de Miss PACA le 26 à Plan-de-Cam­pagne. Les gâ­teaux de Jade, « sans beurre », font aus­si l’una­ni­mi­té sur sa page Fa­ce­book Jade’s

sweet­meats. Pas­sion de­ve­nue vo­ca­tion, de­puis qu’elle a créé un gâ­teau Spi­der­man pour le troi­sième an­ni­ver­saire de son filleul Die­go, il y a quatre ans. « J’in­nove tou­jours pour les par­fums de cup­cakes, comme l’al­liance poire-co­co-va­nille et pointe de rhum. Et on me de­mande de tout comme dé­co, même des zi­zis, aux­quels j’ai ajou­té des sou­rires pour que ça ne fasse pas trop vul­gaire ! »

Bien­tôt can­di­date des Rois du gâ­teau avec Cy­ril Li­gnac sur M6, Jade rêve d’ou­vrir son sa­lon de thé. En at­ten­dant, la pin-up croque la vie à belles dents. La vie en rose, évi­dem­ment.

(Pho­tos Pa­trice La­poi­rie et DR )

Sur la ter­rasse pa­no­ra­mique du Ra­dis­son Blu, Jade a at­ti­ré tous les re­gards. Et sus­ci­té tous les ap­pé­tits…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.