S. Tra­vert es­père « des échanges plus fruc­tueux »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

« La co­opé­ra­tion doit mieux se pas­ser à l’ave­nir », a tan­cé mer­cre­di le mi­nistre fran­çais de l’Agri­cul­ture Sté­phane Tra­vert, alors que son ho­mo­logue belge De­nis Du­carme ve­nait d’ac­cu­ser les Pays-Bas d’avoir trai­té avec lé­gè­re­té une in­for­ma­tion ano­nyme re­çue en no­vembre  sur la pré­sence de fi­pro­nil dans les éle­vages néer­lan­dais. Sté­phane Tra­vert a sou­hai­té avoir « des échanges beau­coup plus fruc­tueux et [...] beau­coup plus ra­pides, no­tam­ment lors­qu’il y a des cas de conta­mi­na­tion avé­rés ». La Haye a ré­fu­té toute ac­cu­sa­tion de né­gli­gence, as­su­rant que le re­proche « ne cor­res­pon­dait pas [à la vé­ri­té] », se­lon Rob van Lint, ins­pec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme néer­lan­dais char­gé de la sé­cu­ri­té ali­men­taire et sa­ni­taire NVWA. L’or­ga­ni­sa­tion agri­cole néer­lan­daise ZLTO a es­ti­mé, hier, les pertes à « au moins  mil­lions d’eu­ros » alors que quelque  éle­vages sont en­core blo­qués. En Bel­gique, où  ex­ploi­ta­tions sont tou­jours fer­mées, le gou­ver­ne­ment a pro­mis, hier, des me­sures de sou­tien aux en­tre­prises en dif­fi­cul­té en rai­son de la crise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.