Sanc­tions amé­ri­caines contre le Ve­ne­zue­la

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Au mo­ment où le gou­ver­ne­ment du pré­sident Ni­co­las Ma­du­ro pour­suit sa re­prise en main des ins­ti­tu­tions, les États-Unis ont in­fli­gé des sanc­tions fi­nan­cières au Ve­ne­zue­la. Une in­for­ma­tion qui fai­sait craindre à l’op­po­si­tion la dis­so­lu­tion du Par­le­ment qu’elle contrôle. « Le Ve­ne­zue­la ne peut être sanc­tion­né par rien ni par per­sonne », a im­mé­dia­te­ment ré­agi le mi­nistre des Af­faires étran­gères vé­né­zué­lien Jorge Ar­rea­za, se­lon le­quel les États-Unis « se ri­di­cu­lisent de­vant le monde en­tier ».

« Les USA se tien­dront au cô­té de l’op­po­si­tion »

Huit res­pon­sables, dont un frère du dé­funt Hu­go Cha­vez (pré­sident de  à ), im­pli­qués dans la ré­cente mise en place de l’As­sem­blée consti­tuante, re­je­tée par une grande par­tie de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale, sont vi­sés par ces me­sures an­non­cées mer­cre­di. « Tous les biens de ces in­di­vi­dus sont ge­lés aux États-Unis et les ci­toyens amé­ri­cains ont pour in­ter­dic­tion de com­mer­cer avec eux », a fait sa­voir dans un com­mu­ni­qué le se­cré­taire amé­ri­cain au Tré­sor Ste­ven Mnu­chin. « Ce ré­gime est in­ac­cep­table et les États-Unis se tien­dront au cô­té de l’op­po­si­tion [qui se bat] contre la ty­ran­nie jus­qu’à ce que le Ve­ne­zue­la res­taure une dé­mo­cra­tie pros­père et pa­ci­fique », a af­fir­mé le Tré­sor.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.