Une bombe dé­cou­verte dans la cen­trale de Fu­ku­shi­ma

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

L’en­gin « a été re­pé­ré vers 7h30 lo­cales [00h30 heure

française] par un em­ployé d’une so­cié­té sous-trai­tante au cours de tra­vaux pour créer

un par­king », a ex­pli­qué un porte-pa­role de la com­pa­gnie To­kyo Elec­tric Power (Tep­co). Il s’agit d’une bombe, da­tant cer­tai­ne­ment de la Se­conde Guerre mon­diale, trou­vée dans l’en­ceinte de la cen­trale nu­cléaire ac­ci­den­tée Fu­ku­shi­ma Daii­chi au Ja­pon. D’une lon­gueur d’en­vi­ron 85 cen­ti­mètres pour 15 cm de dia­mètre, celle-ci se trou­vait dans le sol «àune dis­tance d’un ki­lo­mètre des bâ­ti­ments des ré­ac­teurs 2 et 3du­site» , a-t-il pré­ci­sé. « Nous

avons pré­ve­nu les ser­vices de po­lice de Fu­ta­ba qui sont dé­sor­mais char­gés de suivre le

dos­sier », a ajou­té le por­te­pa­role. Ce sont les forces d’au­to­dé­fense, nom de l’ar­mée ja­po­naise, qui de­vraient prendre en charge l’opé­ra­tion de re­trait après avoir vé­ri­fié les risques d’ex­plo­sion de l’en­gin. La ré­gion où est im­plan­tée la cen­trale Fu­ku­shi­ma Daii­chi, à che­val sur les lo­ca­li­tés cô­tières de Fu­ta­ba et Oku­ma (nord-est), hé­ber­geait en temps de guerre une base aé­rienne de l’ar­mée nip­pone et a su­bi des bom­bar­de­ments amé­ri­cains, se­lon les in­for­ma­tions dont dis­pose Tep­co.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.