JOUR­NÉE) / RENNES-LYON (H) Lyon sur la dé­fen­sive

Très per­méable la sai­son der­nière, l’OL veut as­su­rer ses ar­rières pour se don­ner des chances de re­mon­ter sur le po­dium de Ligue 1. Pre­mier test à Rennes

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Les ar­ri­vées des Bré­si­liens Mar­ce­lo (Be­sik­tas) et Fer­nan­do Mar­çal (Ben­fi­ca/Guin­gamp), celle du Néer­lan­dais Ken­ny Tete (Ajax) ou en­core de Fer­land Men­dy (Le Havre/L2) puis le re­pla­ce­ment dans l’axe de l’ar­rière gauche Jé­ré­my Mo­rel, sont des­ti­nés à re­don­ner la so­li­di­té dé­fen­sive qui man­quait à l’OL la sai­son der­nière. L’équipe de Bru­no Ge­ne­sio a ter­mi­né 4e à onze points de Nice en en­cais­sant 48 buts. Une moyenne de 1,26 but par match qui en a fait la 10e dé­fense du cham­pion­nat. Bien trop pour pré­tendre au po­dium, bien loin du re­cord de 22 buts concé­dés en 2005, an­née du 4e titre de cham­pion avec Gé­rard Houl­lier comme en­traî­neur. Consé­quence : Ch­ris­tophe Jal­let, Em­ma­nuel Mam­ma­na, Ni­co­las Nkou­lou et Ma­ciej Ry­bus ne font plus par­tie de l’équipe, et le Bré­si­lien Ra­fael était, face à Stras­bourg (40), sa­me­di der­nier, le seul res­ca­pé à son poste de la ligne d’ar­rières qui a joué la sai­son der­nière. Au mi­lieu, Maxime Go­na­lons, trans­fé­ré à Rome, a été rem­pla­cé par le jeune Lu­cas Tou­sart aux cô­té du­quel l’Es­pa­gnol Ser­gi Dar­der semble man­quer d’im­pact pour rendre l’en­tre­jeu lyon­nais plus cos­taud.

Bloc plus com­pact

Lyon ré­flé­chit en­core, se­lon l’en­traî­neur Bru­no Ge­ne­sio, au re­cru­te­ment d’un mi­lieu de ter­rain. Du­rant la pré-sai­son, ce der­nier a cher­ché éga­le­ment à tra­vailler sur l’état d’es­prit et la phi­lo­so­phie concer­nant la ré­cu­pé­ra­tion du bal­lon, avec un bloc plus com­pact. Certes, l’Olym­pique lyon­nais a ga­gné contre Stras­bourg pour son pre­mier match de cham­pion­nat mais la faible op­po­si­tion consti­tuée par le Ra­cing ne donne pas de gage sur la so­li­di­té dé­fen­sive de cet OL 2017-2018, pas plus que sur sa ca­pa­ci­té à voya­ger. La sai­son der­nière, Lyon s’était in­cli­né sept fois à l’ex­té­rieur pour trois ré­sul­tats nuls, avec no­tam­ment 22 buts en­cais­sés...

Ge­ne­sio a tra­vaillé le re­pla­ce­ment col­lec­tif

« J’ai plus de ga­ran­ties que la sai­son pas­sée par rap­port à ce que j’ai vu de­puis la pré­pa­ra­tion, dé­clare Ge­ne­sio sur le su­jet. Nous avons re­cru­té en fonc­tion et nous avons tra­vaillé sur le re­pla­ce­ment col­lec­tif. » Le match de Stras­bourg « n’était qu’un pre­mier match et je ne veux pas ti­rer d’en­sei­gne­ments dé­fi­ni­tifs. Tou­te­fois, le dé­but de se­conde pé­riode et la fin de match ont été in­sa­tis­fai­sants dé­fen­si­ve­ment en étant moins bien or­ga­ni­sés et trop loin les uns des autres. Cer­tains re­pla­ce­ments ont été né­gli­gés », pré­vient-il dé­jà. Le tech­ni­cien ap­pelle ain­si àla « vi­gi­lance car on n’au­ra pas tout le temps la chance de me­ner 2-0 ». Par ailleurs, Ge­ne­sio veut in­cul­quer à ses joueurs la « vo­lon­té de pres­ser et har­ce­ler l’ad­ver­saire quelle que soit la hau­teur du bloc der­rière pour mieux se pro­je­ter vers l’avant ». Mais l’ef­fi­ca­ci­té du pres­sing dé­pend aus­si beau­coup du de­gré de forme des joueurs. « Tous ne sont pas au même ni­veau dans leur pré­pa­ra­tion et il fau­dra at­tendre en­core dix à quinze jours pour trou­ver l’ho­mo­gé­néi­té né­ces­saire », sou­ligne Bru­no Ge­ne­sio.

A. Dial­lo - H. Trao­ré, Mexer, Gna­gnon,Ben­se­baï­ni-Mu­bele,Bou­ri­geaud, An­dré (cap.), Baal - Tell, Sarr.

A. Lopes - Ra­fael, Mar­ce­lo, Mo­rel, Mar­çal - Dar­der, Tou­sart - B. Trao­ré, Fe­kir (cap.), Mem­phis - Ma­ria­no.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.