Risque in­cen­die : près de  pom­piers dé­ployés dans le Var

C’est un dis­po­si­tif ma­jeur que les pom­piers du Var ont dé­ployé hier avec des ren­forts ex­té­rieurs pour faire face à une jour­née de risque in­cen­die clas­sé de « très sé­vère » à « ex­cep­tion­nel »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - SO­NIA BONNIN sbon­nin@var­ma­tin.com

Près de 300 pom­piers, 290 exac­te­ment, étaient pré-po­si­tion­nés hier, dans les mas­sifs fo­res­tiers va­rois, à proxi­mi­té des zones les plus sen­sibles. Des sa­peurs du Var, mais aus­si une par­tie des ren­forts, en­voyés de trois dé­par­te­ments de l’Est de la France (Meurthe-et-Mo­selle, Mo­selle et Nièvre), ont pris place dès 11 h, aux quatre coins du dé­par­te­ment: douze Giff (Groupe d’in­ter­ven­tion feu de fo­rêt) et d’autres dé­ta­che­ments de taille plus ré­duite. En tout, plus de 150 sa­peurs (trois groupes de 17 pom­piers de chaque dé­par­te­ment) sont ve­nus ren­for­cer leurs col­lègues va­rois. « Ils peuvent être in­té­grés à la fois au dis­po­si­tif pré­ven­tif des feux de fo­rêt, ou bien en ca­serne pour les in­ter­ven­tions cou­rantes », dé­taille l’of­fi­cier de com­mu­ni­ca­tion au Sdis 83 (Ser­vice dé­par­te­men­tal d’in­cen­die et de se­cours). Pour cette jour­née mar­quée par des vents vio­lents à 80 km/h, de sec­teur ouest/nord-ouest, quatre mas­sifs (Es­té­rel, Maures, Cor­niche des Maures et îles d’Hyères) étaient consi­dé­rés hier en risque « ex­cep­tion­nel » (cou­leur noire sur la carte pu­bliée par la pré­fec­ture du Var, voir ci-contre les pré­vi­sions pour au­jourd’hui).

Cir­cuit pré­dé­fi­ni de sur­veillance

Les cinq autres (Monts Tou­lon­nais, Sainte-Baume, Centre Var, Haut Var et Pla­teau de Can­juers) étaient en rouge, soit des « risques très sé­vères ». Les moyens sont aus­si aé­riens. « Pour tout dé­part de feu consé­quent, on fait dé­col­ler deux ma­chines », pour­suit l’of­fi­cier de com­mu­ni­ca­tion du Sdis 83. Les hé­li­co­ptères (gé­rés de­puis le Var) étaient eux en alerte de­puis 10 h. Il y en a deux au Luc, un au Cas­tel­let, un à Fré­jus, en dé­ta­che­ment pour l’Est du dé­par­te­ment. Quant aux moyens na­tio­naux de la Sécurité ci­vile, ils sont lit­té­ra­le­ment sur le pied de guerre : char­gés de pro­duits re­tar­dant, deux avions bom­bar­dier d’eau Tra­cker et deux Dash ont dé­col­lé en fin de ma­ti­née et sillon­né une large zone le long de l’arc mé­di­ter­ra­néen, sous com­man­de­ment zo­nal. Ce dis­po­si­tif s’ap­pelle le Guet aé­rien ar­mé (Gar). « Ils ef­fec­tuent un cir­cuit pré­dé­fi­ni de sur­veillance, sur toute la zone sud. Ces cir­cuits tra­versent le Var, comme d’autres dé­par­te­ments, pour­suit le Sdis 83. Ils sont prêts à lar­guer du re­tar­dant.» Les pé­li­can­dromes de Hyères et Le Luc sont quant à eux en alerte. Ce sont des bases aé­riennes par­ti­cu­lières, des sortes de sta­tion de ré­ap­pro­vi­sion­ne­ment. C’est là que les moyens aé­riens peuvent ve­nir se ra­vi­tailler en pro­duit re­tar­dant, après un lar­gage.

(In­fo­gra­phie pré­fec­ture du Var)

Après un ven­dre­di sous haute ten­sion, la si­tua­tion s’amé­liore un peu pour au­jourd’hui pour une par­tie du dé­par­te­ment. Mais la vi­gi­lance de­meure, en rai­son no­tam­ment de la sé­che­resse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.