Corée du Nord : Do­nald Trump s’obs­tine, le monde s’in­quiète

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France/monde -

Do­nald Trump a de nou­veau me­na­cé, hier, d’em­ployer la force contre la Corée du Nord, af­fir­mant que les op­tions mi­li­taires « sont en place » et « prêtes à l’em­ploi », en dé­pit des ap­pels à la re­te­nue de la Chine pour ten­ter de cal­mer une sur­en­chère ver­bale sans pré­cé­dent entre Wa­shing­ton et Pyon­gyang. Il a éga­le­ment ajou­té sur Twi­ter : « J’es­père que Kim Jong-Un trou­ve­ra une autre voie ! » Plus tôt hier, la Chine avait ten­té de faire re­tom­ber la fièvre. Pé­kin a en­joint aux Etats-Unis et à la Corée du Nord de « faire preuve de pru­dence » et a ex­hor­té Pyon­gyang à évi­ter les « dé­mons­tra­tions de force ». « Nous ap­pe­lons toutes les par­ties à faire preuve de pru­dence dans leurs mots et leurs ac­tions, et à agir da­van­tage pour apai­ser les ten­sions », a dé­cla­ré Geng Shuang, porte-pa­role du mi­nis­tère chi­nois des Af­faires étran­gères. In­ter­ro­gé sur d’éven­tuelles frappes pré­ven­tives contre la Corée du Nord, Do­nald Trump est res­té éva­sif et a af­fir­mé que les Etats-Unis se pré­parent «à de nom­breux scé­na­rios dif­fé­rents ». « Si la Corée du Nord fait quoi que ce soit – ne se­rait-ce qu’en son­geant à at­ta­quer des gens que nous ai­mons, ou nos al­liés, ou nous-mêmes – ils de­vront vrai­ment s’in­quié­ter », avait-il ajou­té. Cette mon­tée des ten­sions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord pèse sur les mar­chés fi­nan­ciers et in­quiète de nom­breux di­ri­geants mondiaux. « Je ne vois pas de so­lu­tion mi­li­taire à ce conflit », a mis en garde, hier, la chan­ce­lière al­le­mande An­ge­la Mer­kel. La ner­vo­si­té a éga­le­ment ga­gné Mos­cou où le chef de la di­plo­ma­tie russe Ser­gueï La­vrov s’est dit « très in­quiet » des risques de conflit « très éle­vés » entre les Etats-Unis et la Corée du nord.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.