Vé­ro­nique San­son pour clore le Fes­ti­val : quel bon­heur !

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez - F. BA.

Vé­ro­nique San­son est ar­ri­vée sur scène avec son im­mense be­soin d’amour d’un pu­blic qui le lui rend bien pour clô­tu­rer, en­tou­rée et choyée par ses ex­cel­lents et nom­breux mu­si­ciens, le 33e Fes­ti­val de Ramatuelle. Le vent dans les che­veux, elle a al­ter­né des chan­sons « à dé­cou­vrir », comme elle l’a dit, is­sues de son der­nier al­bum et de grands titres re­vi­si­tés de son ré­per­toire « Je me suis tel­le­ment man­quée », « Je l’ap­pelle en­core », « Drôle de vie »,« Je chante dans le port de Van­cou­ver »... jus­qu’à « Ba­hia »en rap­pel, qu’elle a in­ter­pré­té seule au pia­no, au mi­lieu des cous­sins rouges et qu’elle a par­ta­gée en­core plus fort avec les fes­ti­va­liers qui ont dou­ce­ment quit­té les gra­dins après ces deux heures d’un concert plein de gé­né­ro­si­té et de bon­heur de vivre.

(Pho­to Luc Bou­tria)

L’ar­tiste a par­ta­gé ses chan­sons

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.