Ba­lade gour­mande... à La Garde-Frei­net

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saveurs -

Ori­gi­naires des Deux Alpes, Em­ma­nuelle et Lu­do­vic ont dé­bar­qué dans le golfe de Saint-Tro­pez il y a quinze ans. Ils tra­vaillaient alors tous deux sur des plages pri­vées, avant de pou­voir ra­che­ter en­semble le res­tau­rant La Pe­tite Fon­taine. Ain­si, de­puis 14 ans, ils y pro­posent une cui­sine très va­riée, à l’image des plats dé­jà pro­po­sés par les an­ciens pro­prié­taires. On peut ain­si re­trou­ver des piz­zas au feu de bois, des viandes grillées de l’Avey­ron, des pois­sons aus­si, et des moules bou­chot avec cinq sauces dif­fé­rentes. Ici, pas de me­nu mais c’est pour une bonne rai­son : « Nos plats sont très co­pieux, tou­jours ser­vis avec de nom­breux ac­com­pa­gne­ments. Vous vous en sor­tez pour une ving­taine d’eu­ros. » Des va­cances de Pâques jus­qu’à la fête de la châ­taigne fin oc­tobre, le res­tau­rant et sa ter­rasse font donc re­cette. Un suc­cès qui a don­né des ailes à Em­ma­nuelle et Lu­do­vic, qui en juillet 2016 ont ou­vert un se­cond éta­blis­se­ment, tou­jours à La Gar­deF­rei­net, La Pe­tite Can­tine. Un res­tau­rant ou­vert toute l’an­née, lieu pri­vi­lé­gié des ar­ti­sans, chas­seurs ou vi­gne­rons. En ef­fet, il ouvre dès 6h30 du ma­tin. Là-bas, c’est Thé­rèse qui est aux ma­nettes. Elle est l’an­cienne cui­si­nière de Jean-Jacques Mar­ti­ni, illustre bou­cher de la ville. Un double chal­lenge que les pro­prié­taires re­lèvent avec brio, eux qui jonglent entre les deux res­tau­rants toute l’an­née. ALEXANDRE DE MOUSSAC

14, place Vieille. Ou­vert tous les jours mi­di et soir sauf le mer­cre­di mi­di. Rens. 06.16.10.77.20.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.