La Pro­vence vue du ciel

Dé­cou­vrir le Var par le ciel, c’est dé­sor­mais pos­sible. Soixante ba­lades sont dis­po­nibles et per­mettent de sur­vo­ler terre, mer et lac du dé­par­te­ment. Une ex­pé­rience ébou­rif­fante

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’été Des Balades - F. J.

Il est 7 heures 30 du ma­tin à la base ULM de Flayosc. Les yeux sont pe­tits mais l’en­vie de vo­ler est grande. Une veste en­fi­lée et c’est l’heure du bap­tême de l’air en pen­du­laire. Ce pla­neur ul­tra-lé­ger mo­to­ri­sé est un étrange mé­lange entre un scoo­ter à 3 roues et un pa­ra­pente. Ce­pen­dant, une fois ins­tal­lés, un sen­ti­ment de sé­cu­ri­té se dé­gage : on est as­sis sur un siège avec dos­sier, at­ta­chés avec une cein­ture. De­vant nous, de la place pour les jambes, elles-mêmes en­tou­rées par un re­bord en plas­tique. Sans ou­blier notre casque, re­lié au pi­lote par au­dio. Ted le pi­lote s’ins­talle, il prend les com­mandes et amène l’ap­pa­reil sur la piste en terre.

Phase de dé­col­lage

L’ac­cé­lé­ra­tion de l’ap­pa­reil et le vent nous scotchent sur notre siège. La prise de vi­tesse est ra­pide et en l’es­pace de quelques se­condes, nous quit­tons la piste de dé­col­lage, pour se re­trou­ver dans les airs. Une mise en or­bite éclair, et, sans même avoir eu le temps de souf­fler, nous sommes dé­jà aba­sour­dis par l’im­men­si­té du pa­no­ra­ma. Les mains sur le siège lâchent pe­tit à pe­tit prise. De­vant nous se dresse un océan vert. « Le dé­par­te­ment du Var est le deuxième plus boi­sé de France», in­dique Ted. C’est ain­si que com­mence la vi­site gui­dée vue du ciel. Car Ted ne se contente pas de pi­lo­ter. C’est en étant in­ca­pable de ré­pondre à une ques­tion d’un de ses pas­sa­gers, qu’il s’est mis à ap­prendre l’his­toire du dé­par­te­ment, pour la ra­con­ter d’en haut. Une vraie va­leur ajou­tée. En haut, jus­te­ment, on se sent presque in­tru­sif, on voit ce que les pa­lis­sades et les haies de jar­dins nous em­pêchent de voir. On do­mine la si­tua­tion. Les villages et mai­sons se trouvent à por­tée de main, on a l’im­pres­sion qu’en ten­dant le bras, on se­rait en me­sure de les dé­pla­cer à notre guise. La ba­lade conti­nue, on passe au-des­sus de Lorgues et sa forme en es­car­got. Ted ra­conte les sym­boles tem­pliers pré­sents dans cer­tains villages du sud comme Flayosc. Juste après, on sur­vole la vigne du Châ­teau Rou­bine, « un do­maine vi­ti­cole di­ri­gé par une femme, Va­lé­rie Rous­selle ». On a à peine le temps de l’écou­ter que c’est dé­jà fi­ni. Il fait pen­cher l’ap­pa­reil à gauche puis à droite, et la piste d’at­ter­ris­sage se des­sine au mi­lieu de la fo­rêt. L’ap­pa­reil des­cend, une lé­gère se­cousse, et dé­jà la piste d’at­ter­ris­sage. Une fois au sol, on n’a qu’une seule en­vie : goû­ter à nou­veau à cette sen­sa­tion d’im­men­si­té que nous a pro­cu­ré le vol.

(Pho­tos Phi­lippe Ar­nas­san)

Le dé­col­lage de la base de Flayosc est im­pres­sion­nant. De l’ULM, on peut aper­ce­voir Dra­gui­gnan, l’église et la tour de l’hor­loge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.