Chaud de­vant... Et der­rière !

Le RCT nou­veau va pas­ser cet après-mi­di au ré­vé­la­teur du lea­der. Après un dé­but d’exer­cice mi­ti­gé, il doit haus­ser son ni­veau de jeu pour es­pé­rer ri­va­li­ser avec l’ar­ma­da mont­pel­lié­raine

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PHILIPPE BERSIA

MHR – RCT, le choc au som­met de la qua­trième jour­née s’an­nonce tel­lu­rique. Non pas parce que Fa­bien Gal­thié et Fran­çois Trinh-Duc re­tour­ne­ront pour la pre­mière fois sur leur ter­rain de jeu pas­sé (« ce­ci est bien pas­sé » a confir­mé Fa­brice Lan­dreau dans la semaine et ne se­ra en au­cun cas un res­sort de mo­ti­va­tion) mais parce que les deux équipes re­pré­sentent au­jourd’hui ce qui se fait de plus lourd, de plus cos­taud et de plus am­bi­tieux en Top 14. De plus per­for­mant aus­si pour ce MHR qui, après trois jour­nées, confirme dé­jà son énorme po­ten­tiel et fait dé­sor­mais fi­gure d’épou­van­tail dans ce cham­pion­nat. «On parle beau­coup des trois­quarts de Mont­pel­lier cette an­née, mais c’est sur­tout le jeu des avants qui im­pres­sionne en ce dé­but de sai­son » a re­le­vé le spé­cia­liste tou­lon­nais de la mê­lée, Marc Dal Ma­so, avant d’en­voyer ses hommes au feu... De fait, si le MHR s’est en­core ren­for­cé cette an­née der­rière, avec no­tam­ment les ar­ri­vées du de­mi d’ou­ver­ture AllB­lack Aa­ron Cru­den et du de­mi de mê­lée sud-afri­cain Ruan Pien­nar et pré­sen­te­ra au­jourd’hui une ligne d’at­taque im­pres­sion­nante sur le pa­pier, il peut en­core et sur­tout s’ap­puyer sur une très grosse mê­lée. De vé­ri­tables « gol­goths » ont confir­mé les pre­mières vic­times du MHR, Agen et Oyon­nax, sou­vent im­puis­santes à stop­per les dé­fer­lantes bleues. Leur men­tor sud-afri­cain Jack White a été rem­pla­cé par Vern Cot­ter mais les Bis­mark du Ples­sis, Jac du Ples­sis, Willemse et autres Pi­ca­moles conti­nuent de la­bou­rer leur ter­ri­toire.

Des duels très re­le­vés

Mal­gré des duels par­ti­cu­liè­re­ment re­le­vés der­rière (Trinh-Duc - Cru­den, No­nu Steyn ou en­core Na­do­lo Tui­so­va), le grand dé­fi du RCT se si­tue­ra d’abord de­vant et col­lec­ti­ve­ment… Com­ment va se com­por­ter la mê­lée va­roise, en dif­fi­cul­té le week-end der­nier contre Tou­louse ? De la ré­ponse à cette ques­tion dé­cou­le­ra cer­tai­ne­ment l’is­sue de la ren­contre, même si tous les ac­teurs au­ront leur mot à dire, à com­men­cer par Fran­çois Trinh-Duc. Gui­ra­do a donc été rap­pe­lé, Chi­la­cha­va prié de mon­trer son meilleur pro­fil, Gor­godze lo­gi­que­ment ti­tu­la­ri­sé et Lobbe fe­ra son grand re­tour sur le pré pour don­ner un peu plus d’ex­pé­rience et de tête à un col­lec­tif en­core trop sou­vent en dés­équi­libre. «La confiance n’est pas en­ta­mée. Ce que l’on re­cherche dé­sor­mais, c’est de jouer en­core plus col­lec­ti­ve­ment » a cru bon de pré­ci­ser Fa­brice Lan­dreau ven­dre­di avec l’es­poir de re­ve­nir de ce pé­rilleux dé­pla­ce­ment avec plus de cer­ti­tudes que de doutes. Un vé­ri­table test que les Rouge et Noir ap­pré­hendent avec pres­sion certes, mais sur­tout une grosse mo­ti­va­tion. Car après trois se­maines de com­pé­ti­tion, et au sor­tir de deux ren­contres in­ache­vées face à Cler­mont et Tou­louse, ils ont clai­re­ment be­soin de se ras­su­rer vrai­ment. « On est content de pou­voir se jau­ger » a confir­mé cap’tain Gui­ra­do, un peu frus­tré par la tour­nure des évé­ne­ments. « On veut sa­voir où on en est réel­le­ment » a ra­jou­té Lan­dreau, pen­dant que Vern Cot­ter, for­cé­ment mé­fiant, es­père une nou­velle dé­mons­tra­tion de force des Cistes as­sor­tie d’une qua­trième vic­toire consé­cu­tive.

(Photo D. Le­riche)

Les « Rouge et noir » vont de­voir sé­rieu­se­ment se res­ser­rer pour stop­per l’avan­cée ir­ré­sis­tible des Cistes. Mais ils semblent prêts à re­le­ver le dé­fi.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.