Trains : les prio­ri­tés re­vues à la baisse

Des contraintes bud­gé­taires im­posent aux par­te­naires fi­nan­ciers de re­voir, si­non la co­pie de la Ligne nou­velle, du moins les prio­ri­tés à mettre en oeuvre

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - K. M. kmi­chel@ni­ce­ma­tin.fr

« La Ligne nou­velle de­vra être pha­sée. Il ap­par­tien­dra au pro­chain co­mi­té de pi­lo­tage d’en dé­fi­nir les prio­ri­tés» : voi­là comment le conseiller ré­gio­nal Phi­lippe Ta­ba­rot, le « mon­sieur trans­ports » de la Ré­gion, ré­pond pour faire taire les ba­vards qui, de­puis la vi­site à Mar­seille de la

(1) mi­nistre des Trans­ports Éli­sa­beth Borne, ont vu dans les dé­cla­ra­tions de cette der­nière un ren­voi sine die du pro­jet de Ligne nou­velle.

Une pause dans le ca­len­drier

« Nous avons, en fait, eu confir­ma­tion de ce que nous sa­vions dé­jà », sou­ligne le conseiller ré­gio­nal dé­lé­gué aux trans­ports, à l’in­ter­mo­da­li­té et aux dé­pla­ce­ments. En l’oc­cur­rence le choix du gou­ver­ne­ment de pri­vi­lé­gier, dans la po­li­tique d’in­fra­struc­tures fer­ro­viaires, les pro­jets d’amé­lio­ra­tion des tra­jets du quo­ti­dien. Ça tombe bien : le pro­jet de Ligne nou­velle Pa­ca s’ap­puie sur cette pro­blé­ma­tique, en par­ti­cu­lier la prio­ri­té 1 (voir in­fo­gra­phie ci­contre) « puisque tout re­pose sur l’amé­lio­ra­tion de la boucle fer­ro­viaire, sur l’aug­men­ta­tion du nombre de TER en cir­cu­la­tion », ajoute Phi­lippe Ta­ba­rot. Mais les par­te­naires du pro­jet de­vront aus­si te­nir compte des «contraintes fi­nan­cières de l’État, dont la mi­nistre a fait part». Contraintes bud­gé­taires qui im­posent donc de «faire une pause ». Pour l’heure, pas ques­tion pour le gou­ver­ne­ment Phi­lippe de re­ve­nir sur la dé­ci­sion mi­nis­té­rielle si­gnée en avril der­nier, par Alain Vi­da­lies, la­quelle lance le pro­jet. Mais une «pause» dans le ca­len­drier est né­ces­saire pour dé­ter­mi­ner les prio­ri­tés. « On a la mé­thode, mais pas l’en­ve­loppe bud­gé­taire » ré­sume Phi­lippe Ta­ba­rot. Il ap­par­tien­dra donc au pro­chain pré­fet de ré­gion Pa­ca – Sté­phane Bouillon étant ap­pe­lé à rem­pla­cer ce­lui de du Rhône – de con­vo­quer le co­mi­té de pi­lo­tage. Le­quel de­vra, en concer­ta­tion avec les par­te­naires fi­nan­ciers (2), dé­fi­nir le pha­sage des prio­ri­tés. En sub­stance : entre le pôle mul­ti­mo­dal de La Pau­line à La Crau et l’amé­na­ge­ment de la gare mul­ti­mo­dale de Nice Côte d’Azur, ou en­core celle de Saint-Charles à Mar­seille, il fau­dra choi­sir « quels pro­jets sont les plus à même d’être mis en oeuvre. » 1. Dans le cadre des As­sises na­tio­nales du trans­port. 2. Union eu­ro­péenne, État, ré­gion Pa­ca ; Dé­par­te­ment des Bouches-du-Rhône; Dé­par­te­ment du Var; Dé­par­te­ment des Alpes-Ma­ri­times ; Mé­tro­pole Aix-Mar­seille Pro­vence ; Tou­lon Pro­vence Mé­di­ter­ra­née ; Mé­tro­pole Nice Côte d’Azur ; SNCF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.