Ma­cron tire à bou­lets rouges sur les contrats ai­dés

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Em­ma­nuel Ma­cron s’est em­por­té, hier, contre les au­teurs des cri­tiques sur la sup­pres­sion mas­sive du nombre de contrats ai­dés, lan­çant : «Que ceux qui les dé­fendent les prennent ! Ils n’en vou­draient pas pour eux­mêmes ! » « Il n’est pas sain, se­lon les cycles élec­to­raux, de mon­ter à  ou   les em­plois ai­dés en les pla­çant comme des pe­tits pains au­près des col­lec­ti­vi­tés ou des maires pour ar­ran­ger les chiffres du mo­ment et nous ex­pli­quer que c’est l’al­pha ou l’omé­ga de la po­li­tique de l’em­ploi, a lan­cé, hier, Em­ma­nuel Ma­cron. Un contrat ai­dé, c’est un contrat à court terme sub­ven­tion­né par l’Etat. Un contrat ai­dé, ce n’est pas la bonne so­lu­tion quand il n’y a pas une for­ma­tion à la clé pour trouver un em­ploi ». Une al­lu­sion à la po­li­tique de son pré­dé­ces­seur Fran­çois Hol­lande, qui avait por­té à   le nombre de ces contrats en .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.