Les ly­céens passent le SCoT à l’exa­men

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-Tropez -

Après plu­sieurs mois d’échanges avec les dif­fé­rents ac­teurs et usa­gers du golfe de SaintT­ro­pez, la concer­ta­tion re­la­tive au Sché­ma de Co­hé­rence Ter­ri­to­riale (SCoT), me­née par la com­mu­nau­té de com­munes, s’est tour­née vers un nou­veau pu­blic : les ly­céens. Une cin­quan­taine d’élèves de Pre­mière L et ES ont ain­si été réu­nis dans la salle du CDI au ly­cée pour échan­ger sur les pro­blé­ma­tiques d’amé­na­ge­ment de notre ter­ri­toire.

Une vi­sion du ter­ri­toire

Ci­toyens et ac­tifs de de­main, les ly­céens ont une vi­sion de leur ter­ri­toire qu’il est im­por­tant de connaître et d’in­té­grer au pro­jet: c’était en tout cas la vo­lon­té ex­pri­mée par les élus com­mu­nau­taires, et no­tam­ment Flo­rence Lan­liard, vice-pré­si­dente à l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, pré­sente lors d’un fo­rum or­ga­ni­sé avec le pro­vi­seur du ly­cée, Phi­lippe La­gier, et les en­sei­gnants concer­nés. Cette ren­contre a per­mis, dans un pre­mier temps, de pré­sen­ter aux ly­céens le SCoT du Golfe de Saint-Tro­pez, son diag­nos­tic et les dif­fé­rentes phases du pro­jet. Ré­par­tis en­suite en ate­liers, les élèves ont été ame­nés à ré­agir sur des thé­ma­tiques trans­verses telles que les mo­bi­li­tés, la pré­ser­va­tion du ter­ri­toire ou en­core le tou­risme et l’attractivité. Sou­cieux de mettre à pro­fit la pa­role qui leur a été don­née, les étu­diants ont été force de pro­po­si­tion en termes de créa­tion d’équi­pe­ments pu­blics ou com­mer­ciaux, mais éga­le­ment de pré­ser­va­tion du lit­to­ral.

Manque de for­ma­tions

Conscients de la beau­té de leur ter­ri­toire, ils ont tout par­ti­cu­liè­re­ment sou­li­gné leur vo­lon­té de pro­té­ger leur en­vi­ron­ne­ment. En­fin, lorsque la ques­tion de leur ave­nir est sur­ve­nue, c’est avec re­grets que cer­tains évo­quaient leur dé­part « for­cé » du Golfe. Peu de for­ma­tions adap­tées à leurs en­vies, une offre com­mer­ciale in­suf­fi­sante se­lon eux, une mo­bi­li­té dif­fi­cile et un foncier cher les poussent sou­vent à quit­ter le ter­ri­toire. Des points qui ont été bien pris en compte par Flo­rence Lan­liard et les tech­ni­ciens qui l’ac­com­pa­gnaient. Au­tant de pistes ex­plo­rées et de solutions à trou­ver pour re­te­nir ces jeunes qui ne de­mandent qu’à res­ter vivre dans le Golfe !

(Pho­to D. R.)

Pen­dant les ate­liers après que l’élue plan­tou­rianne, Flo­rence Lan­liard, a pré­sen­té les grandes lignes du SCoT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.