OGCN : une cen­taine de sup­por­ters évin­cée du vol Nice-Am­ster­dam

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grand Sud | Carnet - C.C.,W.H.ETP.F.

Frus­trés et fu­rieux. Pri­vés du match de Ligue Eu­ro­pa qui op­po­sait hier soir le Vi­tesse Arnhem à l’OGC Nice, aux Pays-Bas, les sup­por­ters ni­çois évin­cés d’un vol Nice-Am­ster­dam ne dé­co­lèrent pas. La po­lice tente de faire la lu­mière sur les in­ci­dents sur­ve­nus à bord de ce vol Tran­sa­via, qui ont conduit à les dé­bar­quer. Le point sur ce que l’on sait à ce stade.

Le contexte d’avant-match

350 sup­por­ters du Gym étaient at­ten­dus à Arnhem, pour la 6e et der­nière ren­contre de phase de groupes de la Ligue Eu­ro­pa dis­pu­tée par l’OGC Nice (lire en pages Sports). Le contin­gent de pas­sion­nés était fi­na­le­ment ré­duit dans le par­cage du Gel­re­dome : une grosse cen­taine d’entre eux a été dé­bar­quée du vol pour Am­ster­dam mer­cre­di soir. Le vol HV5586 Nice-Am­ster­dam, opé­ré par Tran­sa­via, au­rait dû dé­col­ler à 21h05, soit 24 heures pile avant le coup d’en­voi du match. Il n’a fi­na­le­ment quit­té le tar­mac ni­çois qu’à 23 h 45.

Les in­ci­dents à bord

Se­lon nos in­for­ma­tions, une fois l’em­bar­que­ment ter­mi­né, un pre­mier in­ci­dent au­rait op­po­sé un pas­sa­ger à un per­son­nel de bord. Le com­man­dant de bord a alors pris la dé­ci­sion de faire éva­cuer le fau­teur de troubles, avant de quit­ter son sta­tion­ne­ment et de se di­ri­ger vers la piste de dé­col­lage. Au mo­ment même où étaient dé­li­vrées les consignes de sé­cu­ri­té, un se­cond in­ci­dent au­rait écla­té. Entre une pas­sa­gère et plu­sieurs sup­por­ters. Ou entre deux sup­por­ters, se­lon les ver­sions. Quoi qu’il en soit, ç’en était trop pour le pi­lote. Ce­lui-ci a stop­pé sa ma­noeuvre et re­ga­gné son par­king, afin de faire dé­bar­quer tous les pas­sa­gers. « Il s’agit d’une pro­cé­dure clas­sique, conforme aux règles de sé­cu­ri­té. Le com­man­dant de bord a es­ti­mé qu’il ne pou­vait pas dé­col­ler, au re­gard de l’ex­ci­ta­tion de cer­tains pas­sa­gers – no­tam­ment de sup­por­ters de foot ni­çois – et des lé­gères dé­gra­da­tions com­mises » ,dé­crypte un res­pon­sable de la po­lice aux fron­tières (PAF). Char­gée d’éclair­cir ce qui s’est pas­sé à bord, la PAF reste pru­dente sur les cir­cons­tances de cette af­faire.

Le se­cond em­bar­que­ment

À 22h45, la sé­cu­ri­té pu­blique était ap­pe­lée en ren­fort par la PAF, dé­jà épau­lée par le per­son­nel de sé­cu­ri­té de l’aé­ro­port Nice-Côte d’Azur. Un se­cond em­bar­que­ment a été or­ga­ni­sé, in­ter­di­sant l’ac­cès à toute per­sonne sus­cep­tible d’être un sup­por­ter de l’OGC Nice. Mal­gré la frus­tra­tion gé­né­rale, l’éva­cua­tion de l’aé­ro­port Nice-Côte d’Azur s’est dé­rou­lée sans heurts.

La co­lère rouge et noire

Re­mon­tés, cer­tains sup­por­ters en­tendent dé­po­ser plainte pour dis­cri­mi­na­tion contre Tran­sa­via et son com­man­de­ment de bord. À l’ins­tar de Gilles, fi­gure de la Po­pu­laire Sud. « Les de­mandes in­di­vi­duelles de rem­bour­se­ment com­mencent à ar­ri­ver à Tran­sa­via. Le pré­ju­dice es­ti­mé par per­sonne s’élè­ve­rait entre 200 et 300 eu­ros, in­dé­pen­dam­ment des jours de congés po­sés et du pré­ju­dice mo­ral su­bi », peste-t-il. Plus que la dé­ci­sion de dé­bar­quer les voya­geurs, la po­lé­mique porte sur les condi­tions du re­tour à bord. « Ils ont fait un ap­pel en néer­lan­dais. Puis ils ont fait em­bar­quer les femmes, les en­fants et les hommes de plus de 55 ans... lais­sant sur le car­reau des gens qui n’y étaient pour rien et qui avaient ré­ser­vé leur week-end. Cet amal­game est cho­quant ! », s’in­surgent cinq sup­por­ters évin­cés, joints par Nice-Ma­tin. De son cô­té, la com­pa­gnie a mis les choses au point, via un porte-pa­role : « La sé­cu­ri­té à bord est la prio­ri­té de Tran­sa­via. Un groupe im­por­tant de pas­sa­gers n’a pas sui­vi les consignes de sé­cu­ri­té de l’équi­page. Par consé­quent, ce­lui­ci a dé­ci­dé de ne pas les ac­cep­ter à bord ».

(Pho­to doc Sé­bas­tien Bo­tel­la)

Une par­tie des sup­por­ters du Gym (ici à l’Al­lianz Ri­vie­ra pour la ré­cep­tion de l’Ajax le  juillet) n’a pu re­joindre Am­ster­dam pour as­sis­ter à Vi­tesse Arnhem-OGC Nice, d’hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.