En­sa­blé, le Pré­co­nil dé­bou­ché

Un bou­chon sa­bleux ‘‘a sau­té’’ au­tour du pont du Pré­co­nil, là où le fleuve cô­tier re­joint la mer Pré­co­nil. Un phé­no­mène ré­cur­rent en pé­riode de forte houle

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - PA­TRICK ONIMUS

C’est à chaque fois la même ren­gaine. Un fort coup de vent, une mer dé­mon­tée et un bou­chon sa­bleux se forme sys­té­ma­ti­que­ment à l’em­bou­chure du Pré­co­nil. Ce­la a été mal­heu­reu­se­ment le cas sa­me­di der­nier. Le vent d’est qui a souf­flé très fort sa­me­di der­nier, avec des ra­fales al­lant jus­qu’à 100 km/h, a pro­vo­qué une forte houle. La con­sé­quence de cet épi­sode mé­téo­ro­lo­gique a été le dé­pla­ce­ment im­por­tant de nom­breux sé­di­ments. Et en très grande quan­ti­té. Le bou­chon qui s’est for­mé était très im­pres­sion­nant : « il y avait tout juste un mètre entre le ta­blier du pont du Pré­co­nil et le sable, le bou­chon était très com­pact » sou­ligne l’ad­joint à la sé­cu­ri­té et à l’en­vi­ron­ne­ment Pa­trice Ama­do. Quelques caves ont d’ailleurs été inon­dées dans la ré­si­dence Les Hip­po­campes. Fort heu­reu­se­ment, la pluie ne s’est pas in­vi­tée et les consé­quences au­raient été bien plus dé­sas­treuses.

In­ter­ve­nir ra­pi­de­ment

Tou­jours pré­sente sur la plage du centre-ville, pour les tra­vaux de re­pro­fi­lage, l’en­tre­prise AbelGar­cin a été mis­sion­née afin de re­ti­rer l’énorme quan­ti­té de sable qui obs­truait l’em­bou­chure. Les tra­vaux ont dé­bu­té avant-hier afin de fa­ci­li­ter l’écou­le­ment du cours d’eau. In­ter­ve­nir le plus ra­pi­de­ment pos­sible était es­sen­tiel se­lon l’ad­joint à l’en­vi­ron­ne­ment, « d’au­tant plus que Mé­téo France pré­voit un fort épi­sode plu­vieux dans la nuit de di­manche à lun­di », pré­cise ce der­nier.

Un épi tou­jours d’ac­tua­li­té

Pour faire face à ces bou­chons ré­cur­rents et afin de ré­duire l’ef­fet de la mer, l’ins­tal­la­tion d’un épi est tou­jours d’ac­tua­li­té : « le pro­jet est tou­jours dans les car­tons » rap­pelle Pa­trice Ama­do. La Com­mu­nau­té de com­munes est en charge du dos­sier, en es­pé­rant qu’il rentre dans le cadre du Plan d’ac­tion de pré­ven­tion des inon­da­tions (PAPI) pour sol­li­ci­ter des sub­ven­tions de l’état. Trou­ver une so­lu­tion per­enne est de­ve­nue une né­ces­si­té pour la com­mune. Le but est de ré­duire au maxi­mum les risques d’inon­da­tion que la ci­té a dé­jà mal­heu­reu­se­ment connus.

(Pho­to P. O.)

Un trac­to-pelle a re­ti­ré une très grande quan­ti­té de sable à l’em­bou­chure du Pré­co­nil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.