Ce soir face à Guin­gamp : en avant l’OM

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page -

DE t main­te­nant il dribble! Ko­stas Mi­tro­glou a agréa­ble­ment sur­pris dans un rôle d’at­ta­quant plus com­plet et l’OM es­père que la mu­ta­tion va se pour­suivre contre Guin­gamp. Et si le Grec n’était pas qu’un cam­peur de sur­face de ré­pa­ra­tion? A Mo­na­co, où il n’a pas ou­blié de mar­quer, le grand bar­bu dé­gin­gan­dé a bien plus dé­cro­ché et tou­ché de bal­lons (34, son re­cord en L1) que d’ha­bi­tude. L’OM n’a pas trou­vé son «gran­tat­ta­kan» au mer­ca­to es­ti­val, au bout du feuille­ton Ba­lo­tel­li, mais ce­lui ar­ri­vé - bles­sé - l’été der­nier n’avait peut-être pas en­core dé­voi­lé tout son po­ten­tiel. A Louis II, on a vu le «Mi­tro» de l’équipe de Grèce, qui se re­plie et par­ti­cipe à la construc­tion, à l’image de sa passe dé­ci­sive lors de la vic­toire en Es­to­nie (10) pen­dant la trêve in­ter­na­tio­nale. A Tal­linn, Mi­tro­glou est sor­ti, tou­ché à la che­ville gauche, mais il est en­tré en jeu mar­di contre la Hon­grie, où il n’a pu en­rayer la dé­faite (2-1). Il est donc apte pour re­ce­voir Guin­gamp, qui a per­du ses quatre pre­miers matches de la sai­son. L’En Avant de­vra sur­veiller un at­ta­quant «plus tech­nique qu’on ne le pense, pré­cise Ru­di Gar­cia. Il est un peu vic­time de son as­pect, de sa na­ture de jeu». Pour Bou­na Sarr, ce match de Mo­na­co « a été un dé­clic pour lui, il a mon­tré sa tech­nique, ça vous a éton­né, mais nous on la voit à l’en­traî­ne­ment, c’est un très bon joueur ». Tout n’a pas été par­fait, Mi­tro­glou a aus­si per­du beau­coup de bal­lons (20), no­tam­ment en se­conde pé­riode. Mais « quand il a des bal­lons dans la sur­face, il cadre (3 fois sur 5 tirs à Mo­na­co, ndlr) ou il marque, in­siste le coach c’est un joueur in­tel­li­gent, ca­pable de par­ti­ci­per. Sur­tout, il m’a plu sur le plan ath­lé­tique, il a été ca­pable de ré­sis­ter à la char­nière Glik-Je­mer­son, il a pu te­nir les bal­lons, ser­vir de point d’ap­pui... Ce genre de choses, il faut qu’il les re­pro­duise». La com­pli­ci­té avec Payet vaut aus­si le coup d’oeil. «Un pas­seur et un bu­teur, ils se trouvent bien», ré­sume Gar­cia qui ap­pré­cie en­fin la grosse confiance en lui qu’a tou­jours mon­trée Mi­tro­glou, «un joueur as­sez bluf­fant sur ce plan-là. Même dans les pé­riodes dif­fi­ciles, quand il était bles­sé, ou beau­coup cri­ti­qué, il a tou­jours eu énor­mé­ment confiance en lui». Ar­ri­vé bles­sé au 31 août 2017 avec l’éti­quette en­com­brante “d’achat pa­nique”, au gong du mer­ca­to, le Grec a vé­cu une pre­mière sai­son mi­ti­gée, mais a tout de même mar­qué 13 buts en 30 matches, toutes com­pé­ti­tions confon­dues. Il n’en a si­gné qu’un en ce dé­but de sai­son, ce­lui de Mo­na­co, en une ti­tu­la­ri­sa­tion et deux en­trées en jeu. Mais tout le Vé­lo­drome es­père qu’il va lan­cer une sé­rie. Faute du grand bu­teur tant at­ten­du, l’OM est re­par­ti avec son duo aux faux airs de Tin­tin (Ger­main) et du ca­pi­taine Had­dock (Mi­tro).

Pe­lé-Sa­kai,Ra­mi,LuizGus­ta­vo(ouCa­le­ta-Car), Ama­vi - San­son (ou L. Gus­ta­vo), Stroot­man - Thau­vin, Payet (cap), Ocam­pos - Mi­tro­glou.

Guin­gamp: Johns­son - Iko­ko, Ker­brat (cap.), Sor­bon, Re­bo­cho - Fo­fa­na, Di­dot, Deaux - Co­co, Roux, Thu­ram.

(Ph AFP)

Et si l’at­ta­quant que l’OM at­ten­dait s’ap­pe­lait Mi­tro­glou...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.