Grand élan de so­li­da­ri­té pour les si­nis­trés des inon­da­tions

Maxi­mois et ha­bi­tants du golfe ont fait preuve d’un très grand élan de gé­né­ro­si­té à tel point que l’ap­pel aux dons est dé­jà ter­mi­né.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - P. O.

L’ap­pel aux dons lan­cé par Max Es­po­si­to, pré­sident de l’Union maxi­moise des com­mer­çants et ar­ti­sans (UMCA), a été re­çu 5 sur 5, re­layé par le site Fa­ce­book « État des routes dans le Golfe de Saint-Tro­pez » , qui compte plus de 16 000 membres, par le biais de l’un de ses mo­dé­ra­teurs, Élo­die Pla­tel. Les dons ont donc af­flué en très grande quan­ti­té. Max Es­po­si­to sou­haite d’ailleurs faire pas­ser un mes­sage : « Ce n’est plus la peine d’ap­por­ter quoique ce soit, nous ne sommes plus en ca­pa­ci­té de ré­cep­tion­ner des af­faires. Notre S.O.S a été en­ten­du bien au-de­là de nos es­pé­rances et j’en pro­fite pour re­mer­cier tous les gé­né­reux do­na­teurs ain­si que les com­mer­çants maxi­mois » sou­ligne le pré­sident de l’UMCA.

Plus que de be­soin

Pré­sente hier ma­tin, Élo­die Pla­tel se fé­li­cite de ce bel élan de so­li­da­ri­té : « De nom­breux ha­bi­tants des villes du Golfe ont ap­por­té leur contri­bu­tion, c’est émou­vant », pré­ci­set-elle. Élo­die a sou­hai­té ve­nir en aide aux si­nis­trés pour une rai­son très per­son­nelle : « J’ai été per­son­nel­le­ment en dif­fi­cul­té et j’ai été très ai­dée du­rant cette pé­riode, c’est dé­sor­mais à mon tour de sou­te­nir les fa­milles qui ont tout per­du. J’ai ap­pe­lé Max (Es­po­si­to) et nous avons tra­vaillé main dans la main en col­la­bo­ra­tion avec le CCAS. »

Ges­tion par le CCAS

C’est dé­sor­mais le CCAS qui gé­re­ra la par­tie lo­gis­tique : « Ils vont s’oc­cu­per de trier toutes les af­faires re­cueillies et aus­si prendre en charge la dis­tri­bu­tion aux si­nis­trés. Le sur­plus se­ra dis­tri­bué par la suite à des as­so­cia­tions ca­ri­ta­tives », ex­plique le nou­veau di­rec­teur de ca­bi­net de Sainte-Maxime, Pier­reYves Tierce qui tient éga­le­ment à pré­ci­ser : « Des chefs d’en­tre­prise maxi­mois se sont aus­si ma­ni­fes­tés très ra­pi­de­ment. Ils ont sou­hai­té ve­nir en aide aux si­nis­trés, ils le fe­ront par le biais de chèques, cet ar­gent nous per­met­tra d’ap­por­ter une autre forme d’aide. » Cet af­flux de dons n’a pas vrai­ment sur­pris Max Es­po­si­to : « Les Maxi­mois sont tou­jours pré­sents en ce qui concerne la so­li­da­ri­té et l’en­traide, ils l’ont prou­vé à plu­sieurs re­prises dé­jà ».

(Pho­tos P. O.)

Élo­die Pla­tel, Max Es­po­si­to et Pierre-Yves Tierce ne peuvent plus re­ce­voir d’af­faires la salle des Vir­giles af­fiche com­plet.

La salle des Vir­giles a ac­cueilli les dons faits par les Maxi­mois et les ha­bi­tants du Golfe qui ont fait preuve d’un grand élan de so­li­da­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.