Jo­sua Tui­so­va : « L’Eu­rope, c’est une autre his­toire »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PHI­LIPPE BERSIA

Quelques chiffres en pré­am­bule pour si­tuer les per­for­mances ré­centes de « l’Ani­mal » en Cham­pions cup : mal­gré son échec en quart de fi­nale au Muns­ter, la sai­son der­nière, Tou­lon a joué  bal­lons à la main par match en moyenne en Cham­pions cup, plus que toute autre équipe. Le RCT est aus­si le club qui a ga­gné le plus de mètres par match en moyenne () et bat­tu le plus de dé­fen­seurs par match (,). À lui seul, Jo­sua Tui­so­va a bat­tu  dé­fen­seurs ! Seul le Mont­pel­lié­rain Ne­ma­ni Na­do­lo () a fait mieux. C’est dire la ca­pa­ci­té du cham­pion olym­pique à fran­chir et son im­por­tance dans le dis­po­si­tif offensif du RCT (six matches, trois es­sais)... Ac­ces­soi­re­ment ce­la ex­plique aus­si pour­quoi il ex­cite au­tant de convoi­tises. Mais Jo­sua a pla­cé la barre si haut qu’on at­tend en­core plus de lui à Tou­lon. Au centre, ou à l’aile, Tui­so­va, qui a  ans, semble beau­coup plus sûr de lui, est prêt à re­le­ver tous les dé­fis : « Avant de ve­nir en France, j’évo­luais dé­jà au poste de centre. J’ai com­men­cé à jouer à l’aile quand je suis ar­ri­vé à Tou­lon. Cette an­née, Pa­trice Col­la­zo m’a de­man­dé de jouer à nou­veau au centre. Ce­la ne me pose pas de pro­blème. Je pense que je vais prou­ver à tout le monde que je peux jouer aux deux postes. » af­firme le joueur. Est-il éga­le­ment prêt à ap­por­ter sa puis­sance en troi­sième ligne si d’aven­ture, son coach lui de­man­dait ? Et bien oui. Contrai­re­ment à ce qui a pu être écrit sur le su­jet, Josh n’y ver­rait rien d’in­fa­mant : « Je n’ai pas été for­mé à ce poste. Et je ne crois pas être prêt pour ça. Mais si on me le de­mande, je pour­rai le faire » a ain­si pré­ci­sé le puis­sant fid­jien, sou­rire à l’ap­pui.

« J’ai confiance en l’équipe »

Pa­pa de­puis quelques mois, Jo­sua, « The Boss » comme on l’ap­pelle sur île, a aus­si eu le bon­heur de re­trou­ver son frère Na­ko­si cette sai­son à Tou­lon. Ne lui manque donc plus grand-chose pour s’écla­ter à nou­veau vrai­ment. Et à la veille de ce match qui pour­rait se ré­vé­ler fon­da­teur, on le sent pres­sé d’en dé­coudre. « Notre dé­but de sai­son est un peu frus­trant mais nous al­lons per­sé­vé­rer et j’ai confiance en l’équipe. Oui, la coupe d’Eu­rope peut lan­cer notre sai­son. La coupe d’Eu­rope est une autre his­toire. Ce se­ra dif­fi­cile. Mais nous vou­lons bien dé­bu­ter cette com­pé­ti­tion » af­firme-t-il plus mo­ti­vé que ja­mais.

(Pho­to Pa­trick Blan­chard)

Mal­gré un che­ville dou­lou­reuse, Jo­sua Tui­so­va est pres­sé de re­trou­ver la Cham­pions cup.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.