Ma­ga­zine LIVRES

SAN­DY AL­LAN

Vertical (French) - - Vertical Signatures - Par Jo­ce­lyn Cha­vy

San­dy Al­lan vs. Ber­na­dette McDo­nald

LA MAZENO EST PEUT-ÊTRE L’ARÊTE LA PLUS LONGUE DU MONDE, ENTRE 6500 ET 8126 MÈTRES.

San­dy Al­lan n’est pas n’im­porte qui. Quand il dé­barque au Pa­kis­tan en 2012 pour tenter l’une des plus for­mi­dables arêtes de l’Himalaya, la Mazeno au Nan­ga Par­bat, il a der­rière lui un cur­ri­cu­lum vi­tae long comme le bras mais un gros doute. Il a at­teint le som­met ouest du Lhotse et la tour de Mus­tagh, et bosse comme guide au Cho Oyu ou à l’Eve­rest. Pro­blème, il a 57 ans. Un âge où Bo­nat­ti avait ran­gé ses pio­lets de­puis …22 ans. Son com­père, Rick Al­len, a 59 ans. Mais c’est avec lui qu’il est ren­tré vi­vant d’une ten­ta­tive à l’arête nord-est de l’Eve­rest, au­tant dire que lui aus­si est un so­lide. Après avoir ap­pris à grim­per dans les pires tem­pêtes comme tout bon écos­sais, San­dy a fait ses armes dans les Alpes. Il narre une pre­mière hi­ver­nale au mont Gruet­ta avec pour vivres « des pe­tites ta­blettes qui res­sem­blaient à du car­ton avec un ca­nard im­pri­mé sur une face » (du LSD), puis dé­couvre l’Himalaya, une pas­sion qui ne s’ar­rête ja­mais. La Mazeno, peut-être la voie la plus longue du monde, s’étire comme une guir­lande entre 6500 et 8126 mètres d’al­ti­tude, plu­sieurs ki­lo­mètres. Pre­mière ten­ta­tive en 1995. Réus­site en 2012, sur le fil. Cinq au dé­part, trois s’échappent par le ver­sant Ru­pal. Les deux com­pères s’en­gagent dans cette arête sans re­tour. Les deux écos­sais de­vront sur­vivre à une des­cente épique, hal­lu­ci­nés, ge­lés et com­plè­te­ment déshy­dra­tés (ne né­gli­gez ja­mais de prendre un bri­quet en double !). Il faut lire San­dy Al­lan quand il tente d’ex­pli­quer ce qu’il a res­sen­ti là-haut : « la vie ne pour­rait pas être plus simple, plus pure. (…) Nos vies nous rem­plissent d’ex­pé­riences, mais la pu­re­té est per­due. (…) Des ex­pé­riences comme cette as­cen­sion nous ren­voient vers le vide, (…) c’est une forme d’illu­mi­na­tion. » Un ré­cit sin­cère et bouillon­nant, comme la vie de San­dy Al­lan.

L’arête de l’éter­ni­té - San­dy Al­lan Edi­tions Paul­sen, col­lec­tion Gué­rin. 235 pages, 26 eu­ros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.