Adop­tez l’as­siette zen pour ban­nir les bal­lon­ne­ments

Les Fod­maps, vous connais­sez ? Ce sont ces glu­cides qui, en fer­men­tant, vont cau­ser la sen­sa­tion de ventre gon­flé. Évi­tez-les dans l’as­siette et pre­nez le temps de man­ger pour ga­gner en lé­gè­re­té.

Vie Pratique Feminin - - QUESTION BEAUTÉ -

Vous avez la sen­sa­tion d’avoir une bouée gon­flable à la place du ventre alors que vous ne com­met­tez au­cun ex­cès ? L’ori­gine de vos bal­lon­ne­ments pro­vient sans doute d’une consom­ma­tion ex­ces­sive de cer­tains glu­cides qui vont fer­men­ter et ve­nir trou­bler votre di­ges­tion.

Ha­ro sur les Fod­maps !

On les re­groupe sous le nom de Fod­maps, un acro­nyme an­glais qui dé­signe les oli­go­sac­cha­rides, di­sac­cha­rides, mo­no­sac­cha­rides et al­cools du sucre fer­men­tes­cibles par la flore in­tes­ti­nale. Ces per­tur­ba­teurs de tran­sit sont nom­breux et de plus en plus de per­sonnes de­viennent in­to­lé­rantes aux Fod­maps, comme l’ex­plique l’en­do­cri­no­logue et nu­tri­tion­niste Pierre Nys dans son livre « Plus ja­mais mal au ventre avec le ré­gime Fod­maps ».

Mais pas de pa­nique ! Il suf­fit juste de trou­ver le bon équi­libre dans ses ha­bi­tudes ali­men­taires – et évi­ter cer­tains ali­ments (voir en­ca­dré) – pour faire la paix avec ses in­tes­tins et li­mi­ter les risques de bal­lon­ne­ment.

Une cuisine sur la route des épices

« L’été fait la fête aux fruits et aux lé­gumes, mais n’abu­sez pas des cru­di­tés pour évi­ter les bal­lon­ne­ments, ex­plique Na­tha­lie Né­gro, dié­té­ti­cienne res­pon­sable du Centre nu­tri­tion­nel des Thermes de Brides-les-bains. In­té­grez pro­gres­si­ve­ment dans vos me­nus plus de fibres, qui vont fa­ci­li­ter le tra­vail in­tes­ti­nal. Les pro­téines res­tent par­ti­cu­liè­re­ment di­gestes, et pri­vi­lé­gier une cuis­son à la va­peur per­met de li­mi­ter les graisses. » Faites aus­si la part belle aux épices, comme le cu­min qui sti­mule le pan­créas et la vé­si­cule bi­liaire pour ai­der à la di­ges­tion, ou le cur­cu­ma qui fa­vo­rise l’as­si­mi­la­tion des ali­ments gras et ré­duit les bal­lon­ne­ments. La co­riandre, l’aneth ou le car­vi sont éga­le­ment de la par­tie pour prendre soin de votre ventre. Cer­tains ali­ments comme les yaourts ou le pain au le­vain sont riches en pro­bio­tiques et amé­liorent la flore in­tes­ti­nale.

Un cli­mat de sé­ré­ni­té pen­dant les re­pas

En­fin, une autre ha­bi­tude à adop­ter sans tar­der : le re­pas sans stress, au calme. Sou­vent, par manque de temps (ce­lui qu’on ne s’au­to­rise pas à prendre !) ou par simple ha­bi­tude, nous ava­lons un sand­wich de­vant un écran ou en­glou­tis­sons une sa­lade en moins de deux. Nous avons tout faux ! « Prendre le temps de man­ger, et sur­tout de mas­ti­quer, est es­sen­tiel pour une di­ges­tion op­ti­male », conclut la dié­té­ti­cienne. En ef­fet, la mas­ti­ca­tion ac­tive les en­zymes di­ges­tives de la sa­live qui en­clenchent la di­ges­tion. De plus, prendre le temps de mas­ti­quer per­met d’ar­ri­ver à sa­tié­té plus ra­pi­de­ment, et donc de man­ger moins. Ou­bliez donc les re­pas pris sur le pouce ou de­vant votre or­di­na­teur !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.