Ba­lance

23 SEP­TEMBRE • 23 OC­TOBRE

Vie Pratique Feminin - - QUESTION BEAUTÉ -

chance Une sai­son de Mon état d’es­prit

L’été com­mence sur les cha­peaux de roue ! Vous êtes d’hu­meur fes­tive et ne lou­pez pas une in­vi­ta­tion de vos amis et col­lègues : pots de dé­part, an­ni­ver­saires, bar­be­cues im­pro­vi­sés, concerts en plein air… Vous êtes par­tout, tout le temps ! Un sa­cré bon point pour les cé­li­ba­taires, qui fe­ront plein de nou­velles ren­contres. De belles par­ties de ri­go­lade en pers­pec­tive, et plus si af­fi­ni­tés. En plus, Ju­pi­ter veille : la chance est donc au ren­dez-vous.

Mon pou­voir de sé­duc­tion

La joie se lit sur votre vi­sage et vous rend ir­ré­sis­tible. Il faut dire aus­si que vous sa­vez tou­jours trou­ver la te­nue qui met votre sil­houette en va­leur. Ré­sul­tat, vous avez plus d’un ad­mi­ra­teur ! De quoi rendre très ja­loux votre com­pa­gnon si vous êtes en couple… mais, c’est bien connu, un peu de ja­lou­sie dans une re­la­tion, ça a du bon ! Votre ché­ri ne se­ra que plus at­ten­tion­né en­vers vous. Ba­lance cé­li­ba­taires, Ura­nus ré­veille en vous un sa­cré grain de fo­lie. Il en ef­fraie cer­tains (tant pis pour eux !) mais sé­duit le plus grand nombre, en par­ti­cu­lier un ad­mi­ra­teur (pas si) se­cret. D’ailleurs, l’at­ti­rance est ré­ci­proque : vous aviez cra­qué sur lui de­puis bien long­temps, mais vous le pen­siez ca­sé. Pour­tant, voi­là quelque temps qu’il est re­de­ve­nu cé­li­ba­taire… Bin­go !

Ma sexua­li­té

Sur ce plan, tout va pour le mieux. L’été s’an­nonce riche en ga­li­pettes, à la mai­son mais pas que : l’amour en pleine na­ture vous a tou­jours in­tri­guée ! Les couples se re­trouvent, fou­gueux comme à leurs dé­buts. Et les cé­li­ba­taires, com­plè­te­ment dé­com­plexées, s’éclatent !

Cé­lib : ren­contre d’une nuit ou d’une vie ?

Une ren­contre qui sem­blait a prio­ri peu sé­rieuse va prendre une am­pleur consi­dé­rable. Tout s’ac­cé­lère : en­semble, vous faites dé­jà des plans sur la co­mète et n’hé­si­tez pas une se­conde à pas­ser vos pre­mières va­cances en amou­reux. À vrai dire, ja­mais vous ne vous étiez sen­tie à ce point connec­tée avec quel­qu’un. Vous par­lez même d’em­mé­na­ger en­semble à la ren­trée…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.