Sa­git­taire

22 NO­VEMBRE • 21 DÉ­CEMBRE

Vie Pratique Feminin - - QUESTION BEAUTÉ -

Moins de doutes, plus d’amour Mon état d’es­prit

Vous dou­tez tou­jours un peu de tout, mais vous êtes sur la bonne voie, épau­lée par Sa­turne. D’ailleurs, de­puis quelques mois, votre si­tua­tion amou­reuse se dé­cante. Les couples dia­loguent et trouvent en­semble des so­lu­tions du­rables. Les cé­li­ba­taires, elles, ouvrent en­fin les yeux sur un ad­mi­ra­teur : comme quoi, l’amour n’était pas si loin… Quoi qu’il en soit, vous re­pre­nez confiance et vous avez bien rai­son, car l’été se­ra tendre. At­ten­tion, tou­te­fois, vous êtes en­core fra­gile et un rien peut vous dé­sta­bi­li­ser. Un bon conseil : ar­rê­tez d’écou­ter tous les sons de cloche, croyez en vous et pro­fi­tez de chaque ins­tant. Res­sas­ser n’a ja­mais fait avan­cer les choses !

Mon pou­voir de sé­duc­tion

Vous avez bien conscience de votre po­ten­tiel sé­duc­tion, mais vous ne pou­vez pas vous em­pê­cher de dou­ter de vous. Cer­tains jours, ça tourne car­ré­ment à l’ob­ses­sion. Bonne nou­velle, cet été, Ura­nus vous pousse à vous dé­ver­gon­der. Grand bien vous fasse : vous êtes tel­le­ment sexy quand vous ar­rê­tez de co­gi­ter ! D’ailleurs, amies cé­li­ba­taires, voi­là des se­maines qu’un pré­ten­dant es­saie d’at­ti­rer votre at­ten­tion… mais vous étiez tel­le­ment pré­oc­cu­pée par l’image que vous ren­voyez que vous ne l’avez même pas vu ! Pour­tant, l’at­ti­rance est ré­ci­proque… Ar­rê­tez, par contre, de perdre votre temps avec des his­toires im­pos­sibles : lais­sez tom­ber les bad boys qui vous font souf­frir, vous fon­cez droit dans le mur.

Ma sexua­li­té

Il vous faut du temps pour vous sen­tir en confiance, mais une fois pas­sé ce cap, vous êtes une amante au top ! Pas­sion­née et pas­sion­nelle, vous sa­vez don­ner et re­ce­voir, sans ta­bou. Si vous êtes en couple, vous re­trou­vez cet été une belle com­pli­ci­té sexuelle avec votre par­te­naire.

Cé­lib : ren­contre d’une nuit ou d’une vie ?

N’écou­tez pas tou­jours les conseils de votre en­tou­rage. Ce­la part d’une bonne in­ten­tion, mais ils ne sont ni dans votre tête ni dans celle de vos pré­ten­dants ! Cer­tains vous poussent, à tort, à ne pas re­voir un gar­çon sur qui vous avez cra­qué. Il se­rait dom­mage de pas­ser à cô­té d’une telle idylle ! Fiez-vous à votre ins­tinct : si vous pen­sez qu’il est bien pour vous, re­voyez-le, Vé­nus vous couvre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.