Bien-être – Se dé­bar­ras­ser des poux en dou­ceur

Com­pa­gnons su­per col­lants de nos chères têtes blondes, brunes et rousses, ils adorent les cours de ré­cré. Heu­reu­se­ment, il est pos­sible de trai­ter les poux tout en res­pec­tant la san­té des en­fants ain­si que l’en­vi­ron­ne­ment.

Vie Pratique Feminin - - SOMMAIRE - PAR CÉ­LINE FION

Face à une in­fes­ta­tion de poux, cer­tains fa­bri­cants dé­gainent l’ar­tille­rie lourde pour ter­ras­ser l’en­ne­mi, au point par­fois de faire des dom­mages col­la­té­raux en uti­li­sant des pro­duits poin­tés du doigt par des re­cherches sa­ni­taires.

LES COM­PO­SANTS À ÉVI­TER

Cer­tains pro­duits (que les ma­mans ac­tuelles ont pro­ba­ble­ment connus en étant en­fants) contiennent un in­sec­ti­cide chi­mique neu­ro­toxique pour le pa­ra­site, de la fa­mille des py­ré­thri­noïdes par exemple. Pro­blème : ces sub­stances ont un im­pact sur la san­té hu­maine, et des ré­sis­tances se sont dé­ve­lop­pées chez les poux ! D’autres for­mu­la­tions jouent la carte de l’as­phyxie des nui­sibles en uti­li­sant de la di­mé­ti­cone, une huile si­li­co­née syn­thé­tique no­cive pour l’en­vi­ron­ne­ment (et po­ten­tiel­le­ment pour l’être hu­main). Dans une dé­marche de san­té au na­tu­rel, mieux vaut fuir ces com­po­sants.

LES VER­SIONS NA­TU­RELLES

As­phyxier et tuer les pa­ra­sites, voi­là deux mis­sions que l’on peut me­ner à bien avec des pro­duits 100 % na­tu­rels. Uti­li­sez des huiles vé­gé­tales pour étouf­fer les poux, c’est la tech­nique la plus ef­fi­cace. Op­tez pour l’in­con­tour­nable huile de co­co, ou en­core l’huile de ni­gelle (qui, en plus, est an­ti­pa­ra­si­taire) et ajou­tez-y des huiles es­sen­tielles de la­van­din et/ou de gé­ra­nium d’égypte (6 à 8 gouttes au to­tal pour 3 cuillères à soupe d’huile). Ap­pli­quez cette pré­pa­ra­tion sur les che­veux et lais­sez po­ser

mi­ni­mum 1 heure avant de rin­cer et de faire un sham­poing (en n’hé­si­tant pas à y ajou­ter à nou­veau 2 ou 3 gouttes d’huile es­sen­tielle de la­van­din). Éli­mi­nez en­suite les pa­ra­sites à l’aide d’un peigne à très fines dents.

AGIR AVANT

Ces toutes pe­tites bes­tioles peuvent vite de­ve­nir un pro­blème bien en­com­brant ; l’idéal, sur­tout si vous vou­lez évi­ter d’avoir re­cours à des pro­duits po­ten­tiel­le­ment toxiques, est de mi­ser sur la pré­ven­tion. At­ta­chez les che­veux longs, ex­pli­quez à votre en­fant qu’il ne faut pas s’échan­ger les ac­ces­soires type bon­net ou bar­rettes, et uti­li­sez un peigne ré­gu­liè­re­ment (voir

en­ca­dré ci-contre). Vous pou­vez aus­si fric­tion­ner les che­veux de l’en­fant (même bé­bé) avec de l’hy­dro­lat de la­vande vraie avant de l’en­voyer au centre aé­ré, à la crèche ou à l’école, et uti­li­ser un sham­pooing na­tu­rel éla­bo­ré pour pré­ve­nir ce genre de désa­gré­ments.

1. Sham­poing sans p’ti­to­to (100 % d’in­gré­dients d’ori­gine na­tu­relle, à base de la­vande, de fe­nouil et d’ori­gan), Cen­ti­fo­lia, 12,20 €, cen­ti­fo­lia­bio.fr. 2. Lo­tion an­ti-poux (for­mule 100 % na­tu­relle, sans in­sec­ti­cide neu­ro­toxique), Pu­res­sen­tiel, 19 €, pu­res­sen­tiel.com. 3. Lo­tion ca­pil­laire bio an­ti-poux (aux huiles es­sen­tielles), Va­nes­sences, 12,90 €, Truf­faut, va­nes­sences.fr.

At­ten­tion, cer­tains pro­duits « aux huiles es­sen­tielles » ou « à base d’huile de co­co » contiennent éga­le­ment des agents chi­miques. Vé­ri­fiez bien les com­po­si­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.