GIN­SENG

Vie Pratique Feminin - - DOSSIER -

Contrac­tion des mots chi­nois gin (qui si­gni­fie « homme ») et seng ( « es­sence »), le gin­seng est uti­li­sé en mé­de­cine tra­di­tion­nelle chi­noise de­puis deux mille ans pour son ef­fet to­nique, sti­mu­lant et aphro­di­siaque, dû à l’aug­men­ta­tion du vo­lume san­guin que pro­vo­que­rait sa consom­ma­tion. Sa ra­cine, consom­mée sé­chée et en poudre, est très riche en gin­sé­no­sides – un sti­mu­lant du sys­tème im­mu­ni­taire ai­dant à se pré­mu­nir des in­fec­tions. L’or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té re­con­naît son ac­tion sti­mu­lante et to­ni­fiante pour trai­ter les per­sonnes af­fai­blies, en conva­les­cence ou as­thé­niques. Le gin­seng est éga­le­ment in­di­qué en cas de troubles de la li­bi­do, de stress, de dé­prime, au mo­ment de la mé­no­pause ou en­core pour les jeunes en pé­riode d’exa­mens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.