C’est de sai­son – Mes fruits et lé­gumes an­ti-rhume

Qui dit ren­trée dit rhume as­su­ré ? Ce n’est pas une fa­ta­li­té ! Une fois de plus, les fruits et lé­gumes sont vos meilleurs al­liés san­té…

Vie Pratique Feminin - - SOMMAIRE - PAR LISE LAFAURIE

L’ALI­MENT STAR : L’AIL

Cette plante po­ta­gère se dé­cline en de nom­breuses va­rié­tés – ail vert, blanc, vio­let ou rose –, qui ont en com­mun leurs mul­tiples ver­tus. Ce lé­gume condi­ment, dont la par­tie uti­li­sée en cui­sine est le bulbe, trouve ses ori­gines en Asie cen­trale. Il est uti­li­sé de­puis des mil­lé­naires dans le pour­tour mé­di­ter­ra­néen, et c’est l’un des in­gré­dients clés du fa­meux ré­gime cré­tois ! Puis­sant sti­mu­lant du sys­tème im­mu­ni­taire, an­ti­sep­tique, ex­pec­to­rant et bac­té­ri­cide, il pré­vient les in­fec­tions pul­mo­naires, et, com­bo gagnant, il rem­place les trai­te­ments mé­di­ca­men­teux, dont l’in­ef­fi­ca­ci­té pour soi­gner le rhume n’est plus un se­cret : « Un rhume trai­té dure une se­maine, un rhume non trai­té dure sept jours… »

L’ail est plus ef­fi­cace lors­qu’il est cru, et c’est l’al­li­cine – un com­po­sé or­ga­no-sou­fré qui dé­truit tous les vi­rus lors de sa dé­gra­da­tion dans l’or­ga­nisme, no­tam­ment lors des échanges ga­zeux au ni­veau des pou­mons – qui lui confère ses ver­tus an­ti-rhume.

Com­ment je le consomme ?

Si vous avez du mal à le di­gé­rer frais, ôtez-en le germe avant de le consom­mer, car c’est lui qui contient les com­po­sés les plus in­di­gestes. Cru, il peut être pres­sé, émin­cé, cou­pé en ron­delles, frot­té sur du pain grillé ou en­core ma­ri­né. Cuit en che­mise, il ac­com­pagne di­vi­ne­ment rô­tis et lé­gumes au four. Il est aus­si l’in­gré­dient clé du cé­lèbre aïo­li. En cure an­ti-rhume, vous pou­vez boire deux fois par jour une ti­sane au thym et à l’ail (ver­sez 4 gousses d’ail et une grosse poi­gnée de feuilles de thym dans 1 litre d’eau bouillante et lais­sez re­po­ser une nuit).

Sa va­leur ca­lo­rique

L’ail pos­sède une va­leur ca­lo­rique anec­do­tique puis­qu’une gousse de 5 g n’ap­porte que 6 ca­lo­ries.

LE BRO­CO­LI

On connais­sait ses pro­prié­tés an­ti-cancer et pro­tec­trices du sys­tème car­dio-vas­cu­laire… mais le bro­co­li est loin de ne se li­mi­ter qu’à ce­la ! Le glu­ta­thion qu’il contient est un an­ti­oxy­dant qui a la fa­cul­té de dé­toxi­fier l’or­ga­nisme en « cap­tant » les dé­chets et en les éli­mi­nant sous forme de bile ou d’urine. Le glu­ta­thion tient donc à dis­tance rhumes et vi­rus. Un par­fait rem­part contre les rhumes de dé­but de sai­son !

Com­ment je le consomme ?

À la va­peur, sau­té à l’asia­tique avec une pointe d’huile de sé­same, une gousse d’ail écra­sée et un peu de sauce so­ja.

Mais le bro­co­li peut aus­si se man­ger cru ! Mixez ses bou­quets de fa­çon à ob­te­nir une se­moule gros­sière, à pré­pa­rer comme un ta­bou­lé.

Sa va­leur ca­lo­rique

Le bro­co­li est une cru­ci­fère poids plume, avec à peine 23 ca­lo­ries aux 100 g ! LE GINGEMBRE

Der­rière ce cu­rieux rhi­zome à la forme bis­cor­nue se cache un su­per-ali­ment aux pro­prié­tés an­ti-rhume re­con­nues. Ori­gi­naire d’asie, il est l’un des in­gré­dients clés de la mé­de­cine ayur­vé­dique. Le gingembre se ca­rac­té­rise par sa sa­veur chaude, épi­cée et pi­quante. C’est le gin­gé­rol et le sho­gaol – des com­po­sés phé­no­liques aux pro­prié­tés an­tiin­flam­ma­toires – qu’il contient qui font de lui un vé­ri­table ali­ment an­ti­vi­ral, an­ti­tus­sif et dé­con­ges­tion­nant.

Com­ment je le consomme ?

Outre son uti­li­sa­tion en cui­sine pour par­fu­mer vos plats d’une sa­veur dé­li­cieu­se­ment exo­tique, c’est sous forme de ti­sane ou de bois­son qu’il se­ra le plus ef­fi­cace pour vous pré­ve­nir le méchant rhume sai­son­nier ! Faites in­fu­ser 1 cuillère à ca­fé de gingembre frais râ­pé pen­dant 10 min dans de l’eau bouillante.

Sa va­leur ca­lo­rique

L’ap­port ca­lo­rique du gingembre est né­gli­geable : 80 ca­lo­ries aux 100 g, soit 2 pe­tites ca­lo­ries pour 1 cuillère à ca­fé de gingembre frais.

LA FIGUE

Ce dé­li­cieux fruit à la chair su­crée est do­té d’un pou­voir an­ti­oxy­dant très éle­vé qui per­met de lut­ter contre le stress oxy­da­tif, lui-même res­pon­sable de l’af­fai­blis­se­ment du sys­tème im­mu­ni­taire… à l’ori­gine des rhumes ! Très riche en mi­né­raux et oli­go­élé­ments, elle pré­pare l’or­ga­nisme aux fri­mas qui ap­prochent… Alors à l’au­tomne, on rem­plit son pa­nier de figues pour une cure re­mi­né­ra­li­sante et très gour­mande !

Com­ment je la consomme ?

Elle se prête mer­veilleu­se­ment aux re­cettes su­crées-sa­lées, en par­ti­cu­lier avec du jam­bon de Parme, un ma­gret de ca­nard, une queue de lotte rô­tie ou en­core de la tomme de Sa­voie.

Sa va­leur ca­lo­rique

Avec ses 67 ca­lo­ries aux 100 g, la figue au­to­rise tous les plai­sirs, de l’en­trée au des­sert…

Nouez quelques gousses éplu­chées dans un mou­choir et res­pi­rez-le plu­sieurs fois par jour. Ra­di­cal pour dé­con­ges­tion­ner le nez !

Une ti­sane au gingembre trois à quatre fois dans la jour­née sou­lage des états grip­paux. Il suf­fitde lais­ser in­fu­ser quelques ron­delles dans de l’eau bouillante, et d’ajou­ter un peu de miel… En plus, c’est un dé­lice!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.