Dites non aux pol­lu­tions ma­gné­tiques !

Li­mi­ter les émis­sions d’ondes élec­tro­ma­gné­tiques chez soi n’est plus un simple prin­cipe de pré­cau­tion, c’est une né­ces­si­té. Adop­tez quelques gestes simples, al­lé­gez votre lo­ge­ment en ondes no­cives et pro­té­gez votre san­té.

Vie Pratique Feminin - - SOMMAIRE - PAR EM­MA PAVAN

Or les symp­tômes, eux, sont bien réels : mi­graine, dé­pres­sion, fa­tigue chro­nique… Ces troubles ne sont plus re­mis en ques­tion au­jourd’hui, mais le pro­blème est le manque de re­cul con­cer­nant les ef­fets à long terme. Comme pour l’amiante, dont il a fal­lu at­tendre un de­mi-siècle pour la clas­ser – un peu tard – par­mi les ma­té­riaux can­cé­ri­gènes… Li­mi­ter son ex­po­si­tion aux champs élec­tro­ma­gné­tiques et se pré­mu­nir de leurs ef­fets à long terme est, au­jourd’hui, une at­ti­tude à adop­ter.

ÉTEIGNEZ LE WI-FI

Pen­sez à éteindre votre ré­seau wi-fi lors­qu’il n’y a que vous qui l’uti­li­sez, afin de vous connec­ter en fi­laire, de votre box à votre or­di­na­teur. Cou­pez-le la nuit, ou lorsque per­sonne n’a be­soin d’être connec­té. Ins­tal­lez votre box le plus loin pos­sible des pièces de vie de la fa­mille.

L­CHEZ VOTRE SMART­PHONE

Adop­tez un casque fi­laire – avec une prise jack, pas en blue­tooth ! Les émis­sions d’ondes d’un

S’il est une ques­tion vi­ve­ment dé­bat­tue dans les mi­lieux scien­ti­fiques, c’est celle de l’hy­per­sen­si­bi­li­té aux ondes ma­gné­tiques… Quels sont les risques des ondes, des ra­dio­fré­quences et du wi-fi sur notre san­té ? À ce jour, toutes les études donnent des ré­sul­tats mi­ti­gés.

Se­lon plu­sieurs études scien­ti­fiques, le cac­tus ap­pe­lé cierge du Pé­rou (Ce­reus per­uvia­nus) au­rait la ca­pa­ci­té d’ab­sor­ber les ondes élec­tro­ma­gné­tiques. Par ac­quit de conscience, po­sez-en un près de toutes les sources d’émis­sion de type box In­ter­net, or­di­na­teur, four à mi­cro-ondes…

té­lé­phone sont à l’oeuvre en per­ma­nence – ne le gar­dez pas sur vous ou dans une poche de pantalon, près des or­ganes re­pro­duc­teurs : des études ont dé­mon­tré l’in­fluence né­faste des ondes cel­lu­laires sur la fer­ti­li­té. Ne dormez pas avec votre té­lé­phone sous l’oreiller. Ins­tal­lez une fem­to­cell (voir en­ca­dré), et ran­gez votre por­table dans une Cel­less Box – un boî­tier en mé­tal blin­dé, qui em­pri­sonne 90 % des ondes émises par l’ap­pa­reil. Cette boîte fonc­tionne aus­si comme ré­cep­teur.

DÉBRANCHEZ TOUT…

Les équi­pe­ments de type four à mi­cro-onde, plaques à in­duc­tion émettent des ondes ma­gné­tiques. Sans pour au­tant re­ve­nir au four à bois, pen­sez-y quand vous re­nou­vel­le­rez vos équi­pe­ments, si vous hé­si­tez entre un pia­no à gaz et une plaque… Si pos­sible, li­mi­tez la cuis­son au mi­cro-ondes, et chan­gez de four tous les cinq ans, car il fi­nit par lais­ser échap­per de plus en plus d’ondes no­cives. Res­tez loin de l’ap­pa­reil lors­qu’il est en marche, et débranchez-le entre chaque uti­li­sa­tion. Pour toute la mai­son, uti­li­sez un bio­rup­teur : c’est un ap­pa­reil qui coupe le cir­cuit élec­trique – sauf ce­lui des congé­la­teurs et des ré­fri­gé­ra­teurs – et le cou­rant ma­gné­tique quand au­cun ap­pa­reil ne fonc­tionne sur une ligne à la­quelle il est connec­té.

CRÉEZ UNE

« ZONE BLANCHE » DANS LA CHAMBRE

Sup­pri­mez les prises élec­triques à la tête du lit et ins­tal­lez des lampes de che­vet à am­poules led plu­tôt que basse consom­ma­tion, qui elles aus­si émettent des ondes no­cives. Op­tez pour un ré­veil à piles – sou­ve­nez-vous, pas de té­lé­phone por­table dans la chambre, ni en charge, ni comme hor­loge… Évi­tez bien sûr les écrans là où vous dormez – té­lé­vi­sion, ta­blette, or­di­na­teur por­table… En­fin, si vous de­vez uti­li­ser un ba­by­phone, pla­cez-le à au moins 2 mètres du bé­bé, ja­mais dans son lit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.